Automobiles et piétons cohabitent désormais voie Georges Pompidou à Paris

le
0
Automobiles et piétons cohabitent désormais voie Georges Pompidou à Paris
Automobiles et piétons cohabitent désormais voie Georges Pompidou à Paris

(AFP) - Automobilistes et piétons cohabitent désormais sur un tronçon de la voie Georges Pompidou à Paris, une innovation critiquée à droite mais qui n'a pas provoqué pour l'instant de problèmes de circulation particulier, selon la préfecture de police.

La voie express de la rive droite, où les automobiles régnaient sans partage depuis 1967, a rouvert samedi après sept semaines de travaux qui ont transformé cette "autoroute urbaine" en "boulevard urbain", selon la mairie.

Sur une portion d'environ 1,2 km courant du square de l'Hôtel de Ville à l'extrémité du quai Henri IV, les trottoirs ont été élargis d'un mètre au détriment des voies de circulation, des feux tricolores ont été installés et des passages protégés ont été dessinés pour permettre aux piétons d'accéder au fleuve.

Des péniches et un restaurant installé dans la maison des Célestins, face à l'île Saint-Louis, animeront bientôt la berge.

Le chef de l'opposition UMP au Conseil de Paris, Jean-François Lamour, qui ne se dit "pas opposé sur le principe au fait que les Parisiens s'approprient les rives de la Seine", s'est inquiété d'une possible augmentation du trafic et des accidents.

Mais les nouveaux aménagements n'ont pour l'instant eu "aucune répercussion sur le trafic", a affirmé la préfecture de police à l'AFP lundi.

"Samedi la circulation a été totalement fluide. Ce matin l'accès a été bloqué après qu'un camion hors-gabarit a essayé d'entrer sous le tunnel des Tuileries, mais depuis que la circulation a été rétablie, le trafic est fluide sur la totalité du trajet", a noté un responsable.

Il est cependant trop tôt pour tirer des conclusions définitives, a-t-il souligné : "La vraie journée test sera demain (mardi), jour de rentrée scolaire, et il faudra quelques jours, voire quelques semaines pour apprécier l'ensemble des conséquences sur le trafic", a-t-il dit.

La mairie estime que le temps moyen de parcours devrait passer de 31 minutes à 37 minutes en heure de pointe pour une traversée d'ouest-est du Point du Jour à la porte de Bercy. La voie accueille jusqu'à 3.500 automobilistes par heure aux heures de pointe.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant