Automobile, vins : placer son argent autrement

le
0
Les possibilités de diversifier ses placements ne manquent pas ! Deux idées originales pour bien investir en 2012.
Enchères: Ces voitures dont la cote s'envole

A en croire Matthieu Lamoure, directeur d'Artcurial Motorcars, la période où la voiture de collection était considérée comme «un signe extérieur de richesse quasi vulgaire et un objet mineur» est bien révolue. Le responsable de l'enseigne spécialisée dans les ventes aux enchères automobiles estime que les lots qu'il disperse sont désormais assimilés à des «objets d'art, voire à des oeuvres d'art pour certaines». Une chose est sûre, les courbes des belles carrosseries, les modèles rares et les pedigrees prestigieux ont affolé les ventes les plus récentes. Ainsi, la Ferrari 250 California LWB ayant appartenu au cinéaste Roger Vadim a été vendue 4,5 millions d'euros en février dernier. En 2000, le même modèle valait l'équivalent de 450.000 euros! Cette journée de vente, particulièrement faste, lors du salon Rétromobile, avait d'ailleurs totalisé un montant record de 14 millions d'euros. Le prochain rendez-vous des amoureux de la belle mécanique se tiendra lors du Mans Classic, avec une vente le 7 juillet, consacrée aux modèles sport et GT. Elle permettra peut-être de confirmer cette tendance.

Plaisir: gérer sa cave comme son portefeuille

Piloter sa cave très simplement depuis son ordinateur, c'est ce que propose le site Cavissima.com. Lancé en 2010, ce service innovant permet de se choisir de bonnes bouteilles avec les conseils de spécialistes et de gérer sa cave à distance (stockée en Bourgogne). Il est évidemment possible de revendre à tout moment une partie de son stock ou de se faire livrer à domicile les crus que l'on souhaite boire (compter une trentaine d'euros pour une caisse de 24 bouteilles). «Nous étions surtout partis sur le concept de la cave plaisir mais nous avons ressenti une assez forte demande sur une approche d'investisseurs», explique le créateur de la société, Thierry Goddet. Il n'est pas rare que ses clients achètent ainsi deux caisses de grands crus en se disant qu'ils boiront l'une des deux tandis que l'autre pourrait générer une plus-value. Estimant que les clients manquent encore un peu d'information sur l'évolution des prix du vin, il compte prochainement mettre à leur disposition une cote, à la manière de ce qui est proposé par le site de vente de vin Idealwine. Pour l'instant, le site permet de constituer sa cave au coup par coup ou par le biais d'abonnements (75 à 250 ¤/mois). Si le service est accessible gratuitement, il faut néanmoins verser des frais de stockage et d'assurance de 10 centimes par bouteilles et par mois. Enfin, ceux qui souhaitent vendre leurs bouteilles par l'entremise de Cavissima devront lui verser une commission de 15 % dès que la plus-value dépasse 10 %.

LIRE AUSSI:

» Quel investissement locatif choisir selon son budget

» Comment placer vos liquidités à l'abri de l'inflation ?

SERVICE:

» Les meilleurs contrats d'assurance-vie avec CPLUSSUR

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant