Automobile : les vitres teintées sanctionnées dès le 1er janvier 2017

le
0
À partir du 1er janvier 2017, il sera interdit  de teinter les vitres de sa voiture. 
À partir du 1er janvier 2017, il sera interdit  de teinter les vitres de sa voiture. 

135 euros et trois points retirés sur le permis. Non, ce n'est pas la sanction en cas de chevauchement d'une ligne continue, d'un dépassement dangereux ou encore d'une circulation en sens interdit, mais bien la punition infligée aux personnes ayant surteinté les vitres avant de leur voiture, et ce, à partir du 1er janvier 2017, selon un décret publié jeudi. En ligne de mire, les automobilistes dont les vitres ne présentent pas le taux minimal de transparence de 70 %, « le taux exigé pour l'homologation des véhicules sortant d'usine », précise le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

Une question de sécurité

« Un surteintage excessif des vitres avant représente un réel danger en matière de sécurité routière », car il empêche le contact visuel avec un véhicule croisé ou suivi ou avec des piétons et réduit aussi la visibilité du conducteur, en particulier de nuit, explique le ministère de l'Intérieur. « Cette disposition permettra également aux forces de l'ordre de mieux contrôler et donc sanctionner l'usage du téléphone au volant, le port de l'oreillette en conduisant et le défaut de port de la ceinture de sécurité. »

Au-delà de la sécurité routière, il affirme qu'une telle mesure s'inscrit également dans la lutte contre le terrorisme, car elle « permettra enfin aux forces de l'ordre de pouvoir identifier en toutes circonstances le conducteur et le passager avant d'un...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant