Automobile : le marché français apporte une éclaircie

le
0
Les ventes de véhicules neufs ont progressé en France en septembre pour le quatrième mois consécutif. (© DR)
Les ventes de véhicules neufs ont progressé en France en septembre pour le quatrième mois consécutif. (© DR)

Et de quatre ! Les immatriculations de voitures particulières neuves ont augmenté de 9,1% en France en septembre, en données publiés comme à nombre de jours ouvrables comparable, à 164.774 unités. Il s’agit du quatrième mois de hausse d’affilée. Depuis le début de l’année, les ventes ont progressé de 6,3% (+5,7% corrigé du nombre de jours ouvrables), à 1.421.440.

Croissance des volumes pour les constructeurs français. Le mois dernier, les immatriculations du groupe Peugeot ont progressé de 4%, grâce à la bonne dynamique commerciale de la marque au lion (+5,8%), quand les ventes de Citroën ont avancé de 2% et celles de DS ont reculé de 1%. Les immatriculations de Renault ont augmenté plus vite, de 4,9%, tirées par Dacia (+11,5%) alors que les ventes de véhicules de la griffe Renault ont avancé de 3,5%.

Podium inchangé. En dépit d’une baisse de 1,4 point de sa part de marché à 29,2%, Peugeot reste le premier vendeur dans l’Hexagone devant Renault (25,4%, -1 point). Numéro trois, Volkswagen a légèrement accru sa part de marché en France, à 11,8% (+0,3 point). Intervenu en fin de mois, le scandale de la fraude aux tests anti-pollution qui frappe le constructeur allemand n’a pour l’instant pas de conséquences sur les ventes.

Regain d’optimisme. Cette tendance positive sur le marché automobile hexagonal a

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant