Automobile : le haut de gamme allemand à la fête

le
0
Après Mercedes et Audi, BMW a annoncé, ce jeudi, des bénéfices records pour 2010, avec un profit net de 3,23 milliards d'euros. Le constructeur vise 1,5 million de ventes cette année.

Affaiblis pendant la crise, les trois spécialistes allemands du haut de gamme affichent une forme insolente. ­Tous ont dégagé d'énormes profits en 2010. Dernier à publier les siens, BMW, numéro un mondial du créneau, a annoncé jeudi un bénéfice net record de 3,23 milliards d'euros, quinze fois supérieur à celui de 2009. «Nous pouvons être satisfaits de ces ­résultats», s'est réjoui Norbert Reithofer, le président du di­rectoire, soulignant que son groupe avait «plus qu'atteint ses objectifs».

Mardi, Audi, pépite du groupe Volkswagen, avait elle aussi fait état de bénéfices historiques, avec un résultat net presque doublé de 2,63 milliards d'euros. Enfin, Mercedes-Benz, la filiale automobile de Daimler, est sortie du rouge l'an dernier, avec 4,66 milliards de bénéfices opérationnels.

Ces excellentes performances s'expliquent largement par le rebond des ventes de voitures haut de gamme. Audi, le plus petit des trois, est celui qui progresse le plus vite

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant