Automobile : l'effet de la prime à la casse se ressent encore

le
0
Dopées par la prime à la casse, les immatriculations de voitures neuves ont bondi de 8,9% au premier trimestre. PSA en profite, à l'inverse de Renault.

Le marché automobile français se porte mieux. Avec 257.631 immatriculations enregistrées au mois de mars, le marché des voitures neuves s'affiche en hausse de 6,1% par rapport la même période l'an passé, d'après le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Sur l'ensemble du premier trimestre, la hausse s'élève à 8,9%, pour un total de 647.552 voitures immatriculées. Pour le CCFA, il faut voir dans cette amélioration les derniers effets de la prime à la casse.

Car s'il n'est plus possible de bénéficier de cette enveloppe initialement fixée à 1 000 euros, puis réduite à 500 euros courant juillet depuis le 31 décembre, les constructeurs avaient toutefois jusqu'à la fin mars pour livrer les véhicules commandés.

Les constructeurs français affichent des fortunes différentes. Ainsi si PSA Peugeot Citroën voit son nombre d'immatriculations bondir de près de 13,5%, à 88.765 unités en mars par rapport à la même période l'an passé, Renault a v

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant