Automobile : et si les Chinois voulaient faire main basse sur Peugeot

le
34
Automobile : et si les Chinois voulaient faire main basse sur Peugeot
Automobile : et si les Chinois voulaient faire main basse sur Peugeot

Et si PSA devenait chinois ? Le groupe Dongfeng, le numéro deux chinois de l'automobile, serait en pourparlers pour prendre 30% du capital du constructeur français. Il est partenaire de Peugeot depuis les années 1990 avec une co-entreprise DPCA qui dispose de trois usines à Wuhan (centre de la Chine) pour une capacité de production de 600 000 unités. Ce consortium de Wuhan pourrait mettre sur la table 1,1 milliard d'euros. Selon le journal chinois, ce plan a été révélé le 29 septembre par un fonctionnaire de Dongfeng lors d'une conférence téléphonique pour les investisseurs.

En crise avec un marché européen en berne, le groupe PSA Peugeot Citroën doit pour sa survie trouver impérativement de l'argent frais. L'an passé, sa dette a dépassé les trois milliards d'euros et devrait être encore de l'ordre de 1,5 milliard d'euros cette année. Et ce malgré les plans sociaux avec la fermeture de l'usine d'Aulnay-sous-Bois, la vente d'actifs pour plus d'1,5 milliard d'euros dont les murs de son siège social avenue de la Grande-Armée,...

Il y a «un certain nombre de réflexions en cours pour renforcer le partenariat entre PSA Peugeot Citroën et le groupe chinois Dongfeng», avait déclaré fin septembre Philippe Varin, président de PSA tout en restant muet sur l'éventualité de voir Dongfeng entrer au capital du groupe français. «Nous étudions de nouveaux projets industriels et commerciaux avec différents partenaires ainsi que les modalités financières qui accompagneraient ces projets», a ajouté le groupe PSA à la Tribune tout en ajoutant «Dongfeng est une piste sérieuse». A la mi-septembre, le quotidien Les Echos écrivait que PSA avait mandaté deux banques pour réfléchir aux modalités d'une alliance capitalistique avec Dongfeng. Dongfeng a confirmé à l'agence Bloomberg avoir «reçu des informations de la part de banques d'investissement concernant PSA».

Avec 30% du capital, Dongfeng deviendrait le premier ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8040206 le vendredi 11 oct 2013 à 21:46

    Davidvo1, c'est deja le cas, 30% des pieces des PSA/Renault viennent deja de Chine...Il n'y a que Montebourg qui ne le sais pas. J'ai 12 ans de sous-traitance automobile derriere moi, bien content d'avoir changé de secteur, travailler pour PSA/Renault/Valeo/Autoliv/Faurecia... de l'exclavage! Seul Bosch etait des gens reglos, les autres, des Tenardiers modernes.

  • contava4 le vendredi 11 oct 2013 à 15:32

    la chine rachete des entreprises;le gros teinté françois coule les entreprises françaises meme le vin et la chine rachete la france;

  • davidvo1 le vendredi 11 oct 2013 à 13:44

    Si Peugeot devient chinois à 30%, beaucoup d'acheteurs vont se rabattre sur Renault. Moi en tout cas, je ne voudrais plus de Peugeot. C'est pareil avec Volvo (chinois), Jaguar (indien).

  • M7403983 le vendredi 11 oct 2013 à 13:07

    jean.coq : Le Parisien se sait plus quoi faire pour vendre son papier !! Donc information à prendre avec des pincettes !!

  • M7403983 le vendredi 11 oct 2013 à 13:03

    Dongfeng à 30 % avec un GM à 7% ?? c'est quoi ce bazar ?? Cà ne peut pas fonctionner... un peu de bon sens que diable !!

  • jean.coq le vendredi 11 oct 2013 à 12:57

    recksi - il y a de grandes chances que cette information ne soit qu'ine desinformation!!! Pourquoi? c'est la question. Je pense que certains excités ont besoin d'être calmés

  • M2766070 le vendredi 11 oct 2013 à 12:52

    M1269 je suis d accord, les chinois vont en Afric trouver de la main d œuvre, moins chère qu en chine... déjà maintenant, donc eux c est ren ta bi li té , rien d otr

  • illuss le vendredi 11 oct 2013 à 12:18

    Peugeot est chinois !Mais comme en France on achète français on achètera peugeot pour enrichir le process chinois qui va éteindre notre économie pour enrichir la sienne. Et ensuite, les prix vont remonter croyez le bien !!!

  • M1693744 le vendredi 11 oct 2013 à 12:06

    lagarde0 : tu es naif : tu penses que les chinois veulent développer peu en Chine, ils veulent développer dongfeng en France ce n'est pas pareilpeu ne sera plus Français et les côuts de fonctionnement et main d'œuvre des usines en France ne peuvent pas rivaliser avec La ChineAvec les Chinois c'est à coups sûr Détroit....

  • Lagarde0 le vendredi 11 oct 2013 à 11:37

    la participation chinoise est une bonne chose pour l'entreprise peugeot, nous vivons dans une économie mondialisée et ça permettra le développement de peugeot en chine car il est en retard ... il vaut mieux ça qu'une faillite du groupe, si on veut pas que la france ressemble à DETROIT