Automobile : bond spectaculaire des ventes de voitures neuves en mai

le , mis à jour à 12:20
1
Automobile : bond spectaculaire des ventes de voitures neuves en mai
Automobile : bond spectaculaire des ventes de voitures neuves en mai

Un joli mois de mai pour le marché automobile français ! Selon nos informations, les ventes de voitures neuves ont fait un bond spectaculaire de 22,3% par rapport au mois de mai de l'an passé avec 175 837 immatriculations. Cette croissance s'explique pour deux raisons.

 

Depuis le début de l'année, le marché automobile s'est inscrit dans une dynamique positive. Selon le Comité des constructeurs français sur les quatre premiers mois de l'année, avec 698 212 immatriculations, le marché français affichait déjà en avril une hausse de 7,7% par rapport à la même période de l'an passé. Avec les bonnes performances en mai, le marché dépasse la barre des 10% (10,5%) de hausse. 

 

Jusqu'à présent, les constructeurs français profitent de la reprise du marché en France mais aussi dans le reste de l'Europe avec une croissance de 8,3% depuis le début de l'année avec plus de 5,2 millions d'immatriculations.   

 

Sur le marché français, Renault voit ses ventes bondir en mai de 34% et de 25,6% pour le groupe PSA Peugeot Citroën. Le groupe VW, qui fait face depuis septembre 2015 au scandale de moteurs diesel truqués a fait moitié moins bien que la tendance (+11,3%) selon le CCFA. 

 

Toutefois, le mois de mai a été aussi favorable pour les concessionnaires automobiles qui ont bénéficié de trois jours d'ouverture en plus par rapport à 2015 où le mois de mai avait été émaillé de davantage de ponts.

Reste à savoir si le Comité des constructeurs qui tablait jusqu'à présent sur un marché en progression de 2% en 2016 va revoir ses projections à la hausse.

 

De son côté, le marché de l'occasion progresse de près de 13% au mois de mai avec 457 620 immatriculations de véhicules particuliers. Depuis le début de l'année, le marché progresse de 4,6% . Là aussi, les marques françaises profitent de cette tendance avec 105 907 immatriculations pour Renault et 139 251 voitures vendues pour le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jean.coq il y a 6 mois

    Au travers de ces chiffres apparait une triste constatation. Une augmentation du pouvoir d'achat profite plus aux constructeurs de voitures "haut de gamme" comme Audi et BMW. Et ce sont hélàs des étrangers.