Automédication : se soigner en sécurité

le
0
Aucun médicament, même pour des bobos, n'est sans risque. La prudence est donc de mise.

L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a publié mi-décembre une nouvelle mise en garde sur les risques potentiels de certains médicaments antirhume. «Des données récentes et actualisées de pharmacovigilance font état d'une persistance d'effets indésirables cardio-vasculaires et neurologiques exceptionnels mais graves avec les décongestionnant renfermant un vasoconstricteur...», explique-t-elle. En ligne de mire, les spécialités orales en vente libre à base de pseudoéphédrine: Dolirhume, Humex rhume, Actifed rhume, Nurofen rhume, etc.

La Commission nationale de pharmacovigilance préconisait qu'ils soient désormais délivrés sur ordonnance, comme c'est déjà le cas pour ceux par voie nasale. Cet avis n'a pas été suivi par l'ANSM qui rappelle ses recommandations de bon usage: respecter la posologie maximale journalière et une durée maximale d'utilisation ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant