Autolib' : une vitrine pour la batterie de Bolloré 

le
0
L'industriel inaugure ce dimanche son système de location de voitures électriques à Paris. À terme, le groupe vise une production de plus de 40 000 batteries électriques par an.

«L'avantage, lorsque l'on contrôle 82 % du capital de son groupe familial, c'est que personne ne peut vous débarquer quand vous décidez de vous lancer dans un projet qui va perdre longtemps de l'argent », s'amuse Vincent Bolloré, le patron du groupe du même nom.

Après avoir dépensé 1,5 milliard d'euros pour mettre au point son véhicule électrique, la Bluecar, et sa batterie, l'industriel breton s'apprête à inaugurer Autolib' à Paris ce dimanche et dans 45 communes de la région : un système de location de voitures électriques sur le même principe que Vélib'. Coût : 100 millions d'euros d'investissement ­initial, auxquels se rajouteront 100 millions pour l'exploitation du dispositif chaque année. Autolib' va notamment recruter près de 1 500 personnes (1 200 sur le terrain et 250 dans un centre d'appels connecté aux véhicules).

Première étape, 66 voitures et 33 stations seront mises à disposition, pour un te

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant