Autolib' : le verdict sera rendu jeudi

le
0
Veolia, Bolloré et un consortium mené par la SNCF sont encore en lice pour décrocher le très convoité marché francilien de la voiture électrique en libre-service. Bolloré est donné favori.

Le suspens est à son comble. Qui décrochera l'appel d'offres pour Autolib', le futur service de voitures électriques en libre-service à Paris et sa banlieue ? Le syndicat mixte d'Autolib', qui réunit Paris, 36 villes de banlieue et la Région Ile-de-France, annoncera la réponse ce jeudi. Sont encore en lice : Bolloré, Veolia et un consortium regroupant la SNCF, la RATP développement, Avis et Vinci Park.

A en croire les propos du syndicat en octobre dernier, le groupe Bolloré serait le grand favori. Des «discussions approfondies» ont déjà été engagées avec les équipes de Vincent Bolloré. Le groupe mise tout sur sa Blue Car pour remporter la course. Cette petite voiture électrique a été spécialement modifiée pour Autolib'. Elle dispose de deux portes pour quatre places. Veolia pour sa part, propose la Peugeot Ion tandis que le consortium mise sur une Smart.

1000 stations, 3000 véhicules

Le principe d'Autolib' sera le même que celui du Velib' : les clients pou

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant