Autoentrepreneurs : attention au «choc de complexification»

le
0
Après l'annonce de la réforme de ce statut, le spécialiste du microcrédit en France encourage l'État à simplifier les régimes juridiques et sociaux des entrepreneurs, succès du statut d'autoentrepreneur.

«Un moindre mal». Emmanuel Landais, directeur général de l'Adie (Association de droit à l'initiative économique), l'association qui attribue de petits crédits à des entrepreneurs désireux de créer leur société, estime que les mesures annoncées par le gouvernement pour réformer le statut d'autoentrepreneur constituent «un compromis raisonnable par rapport aux premières annonces».

Le responsable de l'association qui a milité pour la création du statut d'autoentrepreneur salue la volonté «d'une modernisation des régimes juridiques et sociaux des entrepreneurs dans leur ensemble». Si pour l'heure la ministre de l'Artisanat, Sylvia Pinel, n'a pas donné de précisions sur ces mesures à venir, l'Adie milite «pour l'adoption d'un mécanisme de cotisations simplif...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant