Autoaerobics : l'illusion d'un réel automobile

le
0
On les croirait vraies, mais ces Pontiac imbriquées comme des jouets rébus sont des oeuvres d'artiste.
On les croirait vraies, mais ces Pontiac imbriquées comme des jouets rébus sont des oeuvres d'artiste.

Étonnantes de réalisme, ces photos n'ont bien sûr pas été prises dans les rues de New York. Il s'agit en fait du travail de l'Écossais Christopher Labrooy intitulé Autoaerobics. Ce jeune illustrateur et graphic designer s'est inspiré d'une Pontiac découverte dans une rue de Brooklyn pour délirer "façon puzzle". Reconnaissons du talent à ce jeune artiste, né à Aberdeen, diplômé du Royal College of Art de Londres. Après ses études, Christopher se spécialise en 3D computer graphics image (image de synthèse générée par ordinateur). Pour lui, le média CGI est un moyen de recréer du réel totalement déstructuré, de détourner des objets, de les transformer en suivant son imagination. Il explique la genèse d'Autoaerobics : "Je me promenais à Brooklyn un soir d'hiver cherchant un sujet sur New York. La voiture est là, garée le long du trottoir. M'est alors venue l'idée de faire une série de Pontiac déstructurées, aux formes abstraites, vidées de leur intérieur, étirées dans des proportions extraordinaires."Quand on lui fait remarquer que ses réalisations ont vraiment l'air de photos, il répond : "Je n'utilise pratiquement que la technique CGI. Pendant ces dernières années, j'ai énormément travaillé pour arriver à ce que les lumières, les textures soient les plus parfaites." Quand on sait que pour son film Arthur et les Minimoys, entièrement réalisé en CGI, il a fallu à Luc Besson quatre ans d'efforts pour produire...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant