Australie : les pompiers face aux pires incendies depuis 30 ans

le
0
Australie : les pompiers face aux pires incendies depuis 30 ans
Australie : les pompiers face aux pires incendies depuis 30 ans

Plus de 800 pompiers sont encore sur le pied de guerre ce dimanche pour tenter de venir à bout des terribles incendies qui frappent l'Australie Méridionale. Une vingtaine de personnes, pour la plupart des soldats du feu, ont été légèrement blessées, selon le Premier ministre de l'Etat Jay Weatherhill. Les autorités estiment n'avoir rien affronté de pire depuis le «mercredi des cendres» de 1983, où 70 personnes avaient alors trouvé la mort.

Plus de 30 maisons pourraient être parties en fumée dans l'Etat d'Australie Méridionale, où le sinistre s'est déclenché vendredi, estiment les autorités. L'incendie est parti de Sampson Flat, dans les Mount Lofty Ranges, une chaîne de montagne située à l'est d'Adélaïde, et continuait dimanche de ravager le bush dans toutes les directions. Les températures étaient cependant en baisse ce dimanche, ce qui devrait faciliter la tâche des soldats du feu. Mais elles doivent repartir à la hausse mercredi, selon les prévisions météorologiques.

Les autorités craignent des victimes

«Je peux confirmer que 12 maisons ont été détruites et nous craignons que 20 autres soient aussi parties en fumée», a expliqué le Premier ministre de l'Etat Jay Weatherhill. «Toutefois, les conditions s'améliorent pour les pompiers. Le temps se rafraîchit et les moyens de lutte aériens sont possibles», a-t-il ajouté. «C'est important car il faut que nous avancions pour réduire les fronts actifs avant mercredi». Le Premier ministre a effectué une visite de reconnaissance du terrain dimanche après-midi (dimanche matin en France), au cours de laquelle il a aperçu «de nombreuses maisons brûlées» et des habitations «léchées par les flammes». «Les conditions sont difficiles et dangereuses», a-t-il encore dit.

Plus de 11.000 hectares ont été ravagés dans les collines d'Adélaïde. Cette région viticole et agricole compte environ 40.000 habitants et est parsemée de villages pittoresques. «Un ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant