Australie : les cours du charbon et du blé s'affolent

le
0
Près de 75% des mines de charbon sont bloquées par les eaux dans le Queensland, un État qui fournit à lui seul la moitié de la demande mondiale pour la sidérurgie. Les récoltes de blé, elles aussi menacées par les inondations gigantesques, font flamber les cours mondiaux.

Si les inondations en Australie sont spectaculaires, leurs conséquences économiques ne vont pas tarder à l'être aussi. Même s'il est encore trop tôt pour en mesurer l'impact exact, les observateurs constatent déjà les effets néfastes sur les cours des matières premières.

C'est en effet dans la région la plus touchée du nord-est, aussi vaste que la France et l'Allemagne réunie, que se trouvent les plus importantes mines de charbon du pays. Le travail a déjà été interrompu dans 75% des mines de l'État du Queensland. Or ce dernier fournit à lui seul la moitié des besoins mondiaux de coke de charbon, une matière nécessaire à l'industrie sidérurgique. L'an dernier, ce sont même les deux tiers de la production mondiale qui venaient de cette région.

«Les trois-quarts de toutes nos mines ne peuvent plus travailler et ne peuvent donc plus approvisionner le marché. Il devrait y avoir un effet significatif à long terme, pas seulement au niveau national mais aussi à

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant