Australie-La banque centrale laisse ses taux inchangés

le
0
    SYDNEY, 2 février (Reuters) - La banque centrale 
australienne a laissé mardi son principal taux directeur 
inchangé à 2% pour le huitième mois consécutif, même si la 
volatilité des marchés financiers, les inquiétudes croissantes 
entourant la Chine et de possibles assouplissements monétaires 
ailleurs dans le monde peuvent laisser entrevoir une baisse 
d'ici le printemps. 
    A l'issue de sa première réunion de politique monétaire de 
l'année, la Banque de réserve d'Australie (RBA) a d'ailleurs 
laissé la porte ouverte à une telle possibilité en disant qu'une 
inflation contenue lui donnait la marge de manoeuvre de prendre, 
si nécessaire, des mesures pour soutenir l'économie. 
    A la suite de ces annonces, le dollar australien  AUD=D4  
cédait près de 0,6% par rapport au dollar américain, se traitant 
non loin d'un creux de sept ans de $0,7080. 
    Tous les économistes interrogés par Reuters avant la réunion 
de politique monétaire avaient dit s'attendre au statu quo. 
    La banque centrale a précisé que les prochaines données 
macro-économiques lui permettraient de mieux jauger l'impact des 
turbulences des marchés financiers sur l'économie mondiale et de 
voir si l'amélioration du marché du travail en Australie est 
appelée à se poursuivre. 
    "Le conseil (de la banque) estime qu'il existe des chances 
raisonnables de voir l'économie continuer à croître, avec 
l'inflation qui n'est pas loin de l'objectif", déclare Glenn 
Stevens, gouverneur de la RBA, cité dans un communiqué. 
    "Les données disponibles montrent que l'expansion dans les 
parties non-liées aux matières premières de l'économie s'est 
renforcée en 2015 alors même que la contraction des 
investissements dans les mines s'est poursuivie"". 
    Les investisseurs, au vu des perspectives économiques 
mondiales, sont d'avis que la RBA baissera au moins une fois ses 
taux cette année. Les futures interbancaires suggèrent 50% de 
chances d'un abaissement en mai et intègrent un taux de 1,75% 
d'ici octobre. 
 
 (Wayne Cole, Benoît Van Overstraeten pour le service français, 
édité par Véronique Tison) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant