Australie : franchir le sol devient périlleux

le
0
Depuis trois semaines, les bateaux des migrants sont interceptés et renvoyés dans un délai de 48 heures.

C'est devenu une habitude. Chaque semaine, des navires transportant des demandeurs d'asile tentent de pénétrer dans les eaux territoriales australiennes. Plus de 15000 boat people sont arrivés depuis le début de l'année. Mais avec la mise en place de l'«Opération frontières souveraines» le 18 septembre dernier, franchir le sol australien devient périlleux, voire impossible. Depuis trois semaines, les bateaux des migrants sont interceptés et renvoyés dans un délai de 48 heures, non plus sur l'île australienne de Christmas, mais dans des centres de transit sur l'île de Nauru et à Manus (Papousie-Nouvelle-Guinée). Sous escorte militaire, 334 personnes ont été transférées dans ces centres.

Le plan anti-immigration prévoit d'autres mesures pour le moins controversées. Tony Abbott, le nouveau premier ministre, a répété pendant sa campagne électorale qu'il s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant