Australie : des écolos se font passer pour des banquiers

le
0
Une association écologiste a utilisé l'en-tête d'une grande banque afin de propager de fausses informations et faire plonger la valeur d'un groupe minier.

De l'espionnage industriel au cambriolage, en passant par le débauchage de cadres dirigeants, la palette des nuisances menaçant les entreprises est infinie. Des écologistes australiens ont remis lundi au goût du jour une autre technique redoutable: la publication de faux communiqués de presse.

Bien décidée à nuire au groupe minier Whitehaven Coal, dont elle juge les activités trop polluantes, une association a ainsi utilisé l'en-tête d'une grande banque afin de propager de fausses informations et faire plonger la valeur de son titre.

Les actionnaires de Whitehaven Coal ont bondi en constatant que le cours du titre enregistrait, sans raison apparente, une chute soudaine de près de 10 %, soit une perte de l'ordre de 300 millions de dollars. Une fois la cotation suspendue, l'enquête révéla la public...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant