Australie : Cheika se satisfait de la victoire

le
0
Australie : Cheika se satisfait de la victoire
Australie : Cheika se satisfait de la victoire

Alors que l'Australie a pris le meilleur face aux Fidji (28-13) sans bonus offensif, le sélectionneur australien Michael Cheika a assuré ne pas compter les points marqués dans une poule présentée comme " la poule de la mort ".

C’est un Michael Cheika soulagé qui s’est présenté en conférence de presse après le succès des Wallabies face aux Fidji (28-13) pour leur entrée en scène dans la Coupe du monde. « On est vraiment heureux de gagner notre premier match a assuré l’ancien entraîneur du Stade Français. Arrivé au chevet de la sélection australienne il y a un an en remplacement d’Ewen McKenzie, Michael Cheika a vu l’Australie réussir relativement son entrée dans cette Coupe du monde. « Nos gars étaient impatients à l’idée de jouer, a assuré le sélectionneur australien. Le niveau d’engagement physique de ce match était élevé. C’est très positif pour nous de retrouver ce niveau d’intensité après plusieurs semaines sans match. »

Des soucis à régler malgré tout

Satisfait de ses hommes, Michael Cheika a eu quelques mots bien placés pour David Pocock, élu homme du match : « Très gros match de Pocock ! Il a été bien présent en défense tout en jouant juste en attaque. » Mais si ce dernier a pu marquer deux essais, c’est avant tout grâce au travail de conquête des avants. Une science du maul amenée par le staff des Wallabies, en particulier Stephen Larkham. « Stephen Larkham a amené beaucoup de professionnalisme à notre groupe, a lâché Michael Cheika. Son expérience au sein des Brumbies en Super 15 est énorme. En attaque ou en défense, il m’a beaucoup appris. » Seule ombre au tableau, le bonus offensif raté par les Wallabies, qui ne semble pas être un problème pour Cheika. « On ne soucie pas du bonus offensif. On a juste besoin de gagner des matchs, assure le sélectionneur australien. Je ne fais pas les comptes. On doit juste prendre les matchs les uns après les autres pour aller au bout. » Un état d’esprit à confirmer dès dimanche face à de modestes Uruguayens à Villa Park.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant