Australie : Cheika reste focalisé sur son équipe

le
0
Australie : Cheika reste focalisé sur son équipe
Australie : Cheika reste focalisé sur son équipe

Michael Cheika espère beaucoup d'implication de son équipe pendant la semaine de préparation, avant la finale de la Coupe du monde face aux All Blacks samedi.

Difficile d’arriver confiant avant d’affronter les All Blacks en finale de Coupe du monde. Pour l’entraîneur de l’Australie Michael Cheika, le mot d’ordre est tout trouvé : rester concentré sur soi-même et améliorer son jeu. « On a un plan de jeu, et on essaye de jouer comme ça tout le temps, a-t-il expliqué. Parfois ça ne fonctionne pas, comme contre le pays de Galles où on n’a pas marqué. Mais on a trouvé une autre manière pour l’emporter, et c’est important de trouver des alternatives. L’important c’est de bien se préparer, de ne pas trop penser à autre chose. Il faut que l’on se concentre sur les améliorations à avoir. Il y a eu des secteurs où on n’a pas été bons contre l’Argentine, donc les axes de travail sont tout trouvés. »

Le duel à venir entre les deux troisièmes lignes (Pocock-Fardy-Hooper face à Read-McCaw-Kaino) est très attendu et sera l’une des clés du match. Les Australiens s’étaient notamment imposés il y a quelques mois, remportant du même coup le Rugby Championship, grâce à un immense match de leur troisième ligne magique. Et un homme retient particulièrement l’attention depuis plusieurs matchs : David Pocock. Impressionnant en demi-finales face aux Argentins comme depuis le début de la Coupe du monde, le joueur récolte l’admiration de son entraîneur. « C’est un joueur qui a beaucoup de talent, analyse Cheika. Dans notre troisième ligne, il peut jouer aux trois postes, en fonction des joueurs avec qui il évolue. C’est un joueur intelligent parce qu’il n’a pas beaucoup joué en numéro 8 et pourtant il a très bien analysé le jeu de troisième ligne centre. C’est un joueur très constant, toujours au même niveau. C’est quelque chose qu’il nous donne et qui est très important pour nous. Il est toujours en train de s’améliorer comme joueur et ça élève le niveau de notre équipe. »

Mais si l’Australie a remporté le Rugby Championship en battant les All Blacks, Michael Cheika n’oublie pas de rappeler que les Australiens s’étaient inclinés très lourdement une semaine plus tard, pour le compte de la Bledisloe Cup. « Ce sont les numéros un depuis très longtemps, explique-t-il. On a gagné une fois en dix matchs, les chiffres parlent d’eux-mêmes. Mais on ne va pas regarder en arrière. L’important, c’est de regarder les 80 minutes qui arrivent et notre préparation. Si vous regardez dans le passé il faut tout regarder, y compris les défaites, et on assume tout ça. On ne va pas se dire qu’on a gagné une fois donc on peut l’emporter en faisant exactement la même chose. Il faut qu’on soit à un niveau beaucoup plus haut si on veut penser gagner ce match. » Avec un tel discours, aucun doute, les Wallabies seront prêts.

Basile DESPREZ (avec JFP à Londres)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant