Austérité, euro, Eurobonds : Hollande veut tout changer

le
1
François Hollande a prononcé un discours clé sur l'Europe à Strasbourg. Sur les sujets économiques, et monétaires, il n'hésite pas à prendre le contrepied de l'Allemagne

Le président français a mis les pieds dans le plat, à Strasbourg, sur les sujets économiques et financiers du moment, n'hésitant pas à critiquer l'Europe et la zone euro pour son inaction face au chômage, à la récession.

«Je ne veux pas condamner l'Europe à une politique d'austérité sans fin» a insisté François Hollande. «Le désendettement la compétitivité c'est important, mais cette politique doit être appliquée avec discernement».

C'est une grosse pierre dans le jardin d'Angela Merkel. Mais pas la seule. La France appelle les «pays à excédents» -l'Allemagne-, à relancer leur demande intérieure pour aider les exportations des pays voisins, notamment la France, son premier partenaire commercial.

François Hollande a également fustigé l'euro fort, jugeant que le niveau actuel d...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dub22 le mardi 5 fév 2013 à 13:59

    En parlant d'appliquer une politique avec discernement... Il ferait bien de le faire avec sa propre politique économique basée sur la justice sociale... qui n'est qu'une vue de l'esprit et qui, à terme, mène à la ruine (cf feu l'URSS et les autres pays du bloc de l'Est).