Aurore Martin sort de sa clandestinité

le
0
Menacée par un mandat d'arrêt européen, la jeune femme qui vit cachée depuis fin décembre est apparue samedi à Biarritz à l'occasion d'une réunion publique.

Elle avait annoncé le 3 juin son intention de sortir de la clandestinité et de «recommencer une vie publique normale». La militante basque française Aurore Martin, qui se cachait depuis le 21 décembre pour échapper à l'exécution d'un mandat d'arrêt européen, est sortie de la clandestinité samedi pour participer à une réunion publique à Biarritz. Une rencontre justement organisée contre le mandat d'arrêt européen et pour les droits civils et politiques et à laquelle elle participait comme spectatrice.

Âgée de 32 ans, Aurore Martin est visée depuis le 13 octobre 2010 par un magistrat de Madrid en vue de poursuites pénales pour des «faits de participation à une organisation terroriste, et terrorisme», commis en France et en Espagne de 2005 à 2008. Elle appartient au parti indépendantiste radical Batasuna, autorisé en France mais interdit en Espagne pour ses liens présumés avec l'organisation indépendantiste armée ETA.

«Je suis surexcitée»

Dans la couli

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant