Aurora : un psychiatre aurait donné l'alerte avant la tuerie

le
0
Le médecin qui suivait James Holmes a signalé sa dangerosité potentielle à son université plus d'un mois avant la fusillade, selon des médias américains. Mais aucune action n'a été entreprise.

La tuerie d'Aurora aurait-elle pu être évitée? La psychiatre Lynne Fenton, qui suivait James Holmes à l'université du Colorado, aurait signalé à ses collègues la dangerosité potentielle du jeune homme un mois avant le massacre, selon des médias américains.

Dès le début du mois de juin, le médecin, qui travaille dans un comité d'évaluation des menaces chargé de protéger l'université des élèves violents, aurait sonné l'alerte, expliquent le Denver Post et ABC News , qui citent une source anonyme.

Aucune mesure n'aurait cependant été prise à son sujet car James Holmes, après un mauvais oral de fin d'année, avait annoncé le 10 juin dernier à son université qu'il quittait son doctorat en neurosciences. Selon CNN, aucun responsable de la faculté n'a contacté la police avant la tuerie.

James Holmes doit subir une évaluation psychiatrique

Jeudi, le porte-parole du campus n'a pas confirmé ces informations. En effet, les différents protagonistes du dossier sont t

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant