Aurora : le terrible récit des policiers témoins de la tuerie

le
0
Submergés par l'émotion, les agents ont décrit lundi au cours d'une audience préliminaire les scènes de chaos après la fusillade qui a fait 12 morts dans un cinéma du Colorado en juillet.

Des officiers de police au bord des larmes, devant régulièrement s'interrompre pour réprimer leurs sanglots. James E. Holmes, qui a abattu 12 spectateurs d'un cinéma du Colorado en juillet dernier, a comparu lundi devant un tribunal de Centennial, dans une grande émotion. Lors de cette première journée d'une semaine d'audiences préliminaires, destinées à savoir si les preuves réunies contre l'accusé sont suffisantes pour déboucher sur un procès, les officiers ayant procédé à son arrestation ont défilé à la barre, sous le regard impassible du jeune homme. Bouleversés, ils ont décrit leur arrivée au cinéma d'Aurora. L'officier Jason Oviatt a d'abord cru que James Holmes, qui avait revêtu une espèce d'armure, masque à gaz et casque, était un policier. Le jeune homme avait les ma...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant