Aurillac : Peuchlestrade espère être à la hauteur

le
0

Aurillac va jouer face à Bayonne la finale d’accession en Top 14 ce samedi (16h15). Si l’Aviron Bayonnais apparaît comme le favori logique, Thierry Peuchlestrade, l’entraîneur des Cantaliens, espère que son club sera à la hauteur de l’événement.

Aurillac veut créer l’exploit. Malgré un budget modeste pour la Pro D2, le Stade Aurillacois jouera ce samedi (16h15) face à Bayonne pour monter en Top 14. Deuxième de la saison régulière, les Basques sont les favoris même si Vincent Etcheto a joué l’intox en mettant ce statut et la pression sur ses adversaires. « S’il veut nous mettre favoris, tant mieux, assure Thierry Peuchlestrade, l’entraîneur d’Aurillac sur le site Tribune Sport. Tout est remis à plat pour cette finale. On espère être à la hauteur de l’événement. Nous y mettrons beaucoup d’enthousiasme et de cœur. On veut montrer que ce n’est pas par hasard si nous en sommes arrivés là. » Comme en demi-finale face à Mont-de-Marsan, l’un des hommes forts de l’équipe aurillacoise espère des supporters déchaînés à Toulouse. « Ils ont presque passé la semaine avec nous, raconte-t-il. On s’attend vraiment au même engouement. Après, nous savons que ce sera identique du côté de Bayonne. Bon, nous n’avons pas le même chant mais je suis sûr que les Aurillacois sauront se faire entendre aussi (rires) ! ». Aurillac aura donc rendez-vous avec son histoire ce samedi pour enfin retrouver l’élite du rugby français. Niveau où les Cantaliens n’ont plus évolué depuis 2001.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant