Aurélien Collin : « Le costume d'Obama, c'était très baggy »

le
0
Aurélien Collin : « Le costume d'Obama, c'était très baggy »
Aurélien Collin : « Le costume d'Obama, c'était très baggy »

Reçu ce mercredi à la maison blanche, le Français Aurélien Collin, champion MLS avec Kansas City et MVP de la finale, s'est fait chambrer par Barack Obama dans son discours et a depuis fait le tour des brèves du monde entier. L'occasion de parler avec l'ancien défenseur de Sedan et d'Amiens coupe de costume, MLS et Etats-Unis de l'intérieur.

Il faut donc que Barack Obama te vanne pour qu'on parle de toi ?
Ouais, tous mes amis me disent la même chose, ça les énerve qu'il faille ça pour que j'existe. J'étais MVP, donc je me doutais qu'il allait me dire quelque chose, même si je ne m'attendais pas à ce qu'il me fasse une blague dans son discours. Moi, je suis plutôt content : il a parlé de ma ligne de vêtement, ça me fait de la pub, et comme je suis en fin de contrat dans deux mois, ça prépare mon mercato (rires) !
Tu aimerais rester en MLS ou revenir en Europe ?
Je suis parti aux Etats-Unis parce que j'ai eu beaucoup de problèmes en Europe, avec les contrats, les salaires, etc. Ici, je savais que j'allais avoir des stades extraordinaires, des installations, un staff pour progresser, et tout s'est super bien passé. Donc si je reviens en Europe aujourd'hui et si je veux jouer dans les mêmes conditions, il faut que ce soit vraiment un bon club.
C'est difficile d'intéresser les clubs européens quand on vient de MLS, un championnat où on a plutôt l'habitude de voir partir des vieux en pré-retraite que des mecs qui ont leur carrière devant eux ?
C'est très dur. J'ai eu quelques offres ces trois ou quatre dernières années, mais assez peu alors que j'ai tout gagné ici. J'ai fait les all star game, j'ai été élu meilleur défenseur du championnat, dans la meilleure équipe. On a une très mauvaise image des Etats-Unis en France alors que mon équipe, par exemple, a largement le niveau Ligue 1. T'as des gens en National qui me disent « c'est quoi le niveau, CFA, National ? », ca me fait rire ! Bon, j'avoue, quand j'étais en France, j'avais jamais regardé la MLS non plus ! Et puis c'est aussi parce que les Etats-Unis, de toute façon, ils s'en foutent de tout ce qui se passe en dehors de leur pays. Si la France se fout de la MLS, ils en ont rien à faire. L'important pour eux, c'est que tout soit le mieux possible chez eux. Le reste
Obama disait dans son discours que la ville de Kansas City était très liée à son équipe de foot. Formule politique ou réalité ?
C'est vrai, on a fait 50 matchs de suite sold out (à guichets fermés) dans notre stade. La mentalité américaine est très fanatique, même si......

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant