Aurélie Filippetti dicte sa loi à France Télévisions

le
0
La ministre de la Communication entend réduire le nombre de cadres dirigeants de la télévision publique.

Feuille de route rigoureuse pour France Télévisions. Le futur contrat d'objectifs et de moyens, qui lie l'État au groupe audiovisuel public, prévoit dans les trois ans à venir à la fois une réduction de ses ressources publique de 2 % (soit une cinquantaine de millions sur la période) et un retour à l'équilibre financier d'ici à 2015. Un impératif compliqué à tenir, alors que France Télévisions s'apprête à annoncer pour l'année 2013 une perte de 42 millions d'euros.

Pourtant, les ressources provenant de la redevance seront en légère progression entre 2013 et 2015: de 2,3 milliards environ cette année, elles devraient se stabiliser à 2,4 milliards pour les années 2014 et 2015. En revanche, crise des finances publiques oblige, l'État baisse sa dotation budgétaire (dotation censée compenser l'arrêt de la publicité après 20 heures) de manière importante. D...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant