AUPLATA : Résultats semestriels 2014

le
0
  • Hausse de 4% de la production d'or à 266 kg

  • Progression de 2,5 M¤ du résultat net

  • Renforcement de la structure financière de 13,2 M¤

 

> Jean-François Fourt, Président d'Auplata, déclare :

« Ce premier semestre marque un tournant décisif pour l'avenir et la stratégie d'Auplata : l'alliance avec des leaders mondiaux, la mise en place de la gold room et l'avancement des dossiers de cyanuration sur nos sites miniers vont faire d'Auplata un partenaire de choix incontournable pour les grands acteurs mondiaux afin de développer le secteur aurifère en Guyane et continuer d'attirer des capitaux nationaux et internationaux. »
 

> Principaux faits marquants

  •  Hausse de 4% de la production au 1er semestre (+16% hors impact de Yaou)

Auplata a produit 266 kg d'or au cours de la première moitié de l'exercice. L'absence d'extraction sur la mine de Yaou (22 kg d'or brut produits au 1er semestre 2013) a pu être compensée par la progression de la production en interne sur la mine de Dieu Merci et par l'accroissement de la sous-traitance minière. Hors impact de Yaou, la production semestrielle d'or est en hausse de 16%.

  • Optimisation de la structure de coûts : baisse de 16% des charges d'exploitation au 1er semestre 2014

Dans le sillage du 2nd semestre 2013, Auplata a continué de recueillir les effets des mesures de rationalisation des coûts mis en ½uvre en 2013 qui ont permis d'abaisser de 16% les charges d'exploitation sur le semestre, soit un recul de 2,1 M¤ en valeur.

  • Renforcement de la structure financière : 13,2 M¤ de fonds levés en 2014

La structure financière a été significativement renforcée depuis le début de l'exercice, avec 11,7 M¤ levés au 1er semestre (5,0 M¤ par augmentation de capital et 6,7 M¤ par émission obligataire), puis 1,5 M¤ à travers une nouvelle émission de titres en juillet.

  • Poursuite des développements du nouveau procédé d'extraction de l'or conformément au planning

Consécutivement à l'obtention des autorisations, en début d'année, pour la construction d'une unité pilote de traitement par un procédé de cyanuration des concentrés aurifères, les opérations se poursuivent conformément au planning prévisionnel du projet. Auplata anticipe la mise au point de l'unité pilote en novembre 2014 et de premiers essais de production en fin d'année 2014.

  • Conclusion de nouveaux accords stratégiques majeurs avec le BRGM et Newmont Mining Corporation

Dans le cadre de sa stratégie visant à optimiser la valorisation de son portefeuille de titres miniers, Auplata a conclu deux nouveaux accords stratégiques postérieurement à la clôture du 1er semestre :

o Accord de partenariat technique entre Auplata et le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) pour une durée de 3 ans, assorti d'une option d'entrée du BRGM au capital d'Auplata ;
o Accord stratégique de joint-venture avec la major Newmont Mining Corporation portant sur les titres miniers de Bon Espoir et d'Iracoubo Sud, prévoyant deux phases d'exploration avec des dépenses d'exploration engagées par Newmont Mining pouvant aller jusqu'à 12 M $USD.

 

> Commentaires sur les comptes semestriels 2014

Au cours de sa réunion du 23 octobre 2014, le Conseil d'administration d'Auplata (Alternext - FR0010397760 - ALAUP) a arrêté les comptes semestriels consolidés au titre du 1er semestre de l'exercice 2014, clos le 30 juin 2014. Ces comptes sont établis selon le référentiel comptable international IFRS (International Financial Reporting Standards). Le rapport financier semestriel au 30 juin 2014 est consultable sur le site internet d'Auplata.

Comptes consolidés en K¤ - Normes IFRS - Données auditées S1 2014 S1 2013 Variation
CHIFFRE D'AFFAIRES 9 317 9 471 -154 K¤
       
EBITDA (1 675) (3 621) +1 946 K¤
       
RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT (2 986) (4 968) +1 982 K¤
       
RÉSULTAT OPÉRATIONNEL (1 460) (4 219) +2 759 K¤
       
RÉSULTAT NET PART DU GROUPE (2 048) (4 542) +2 494 K¤

EBITDA : Résultat opérationnel courant avant dotations nettes aux amortissements et aux provisions

Les ventes d'or affiné s'élèvent à 7,2 M¤, en recul de 14%, fortement pénalisées par le recul des cours mondiaux de l'or, qui se sont inscrits en repli de 19% (30 253 ¤/kg d'or en moyenne, contre 37 313 ¤/kg en moyenne au 1er semestre 2013 - Source : World Gold Council).

Le chiffre d'affaires semestriel ressort à 9,3 M¤, en léger repli de 2% sur la période. Il intègre 2,0 M¤ de prestations connexes de négoce liées à la sous-traitance (contre 1,2 M¤ au 1er semestre 2013).

Dans un contexte de marché peu porteur, Auplata a recueilli les fruits des efforts de rationalisation de sa structure de coût. Les charges d'exploitation se sont ainsi inscrites en diminution de 16% d'un semestre à l'autre, en particulier les charges de personnel (-29%). Grâce à ces actions, la perte d'EBITDA s'est ainsi limitée à (1,7) M¤, contre (3,6) M¤ un an plus tôt. Le résultat opérationnel courant ressort à (3,0) M¤, contre (5,0) M¤ au 1er semestre 2013.

Auplata enregistre un produit net non récurrent de 1,5 M¤ au 1er semestre. Cet élément, purement comptable, est essentiellement lié à une reprise de provision sur la dépréciation des titres Columbus détenus par Auplata opérée en 2012. Le résultat opérationnel s'établit ainsi à (1,5) M¤, contre une perte de (4,2) M¤ au 1er semestre 2013.

Après prise en compte du coût de l'endettement financier et de la quote-part des résultats des entreprises mises en équivalence, le résultat net part du groupe s'élève à (2,0) M¤ au 1er semestre 2014, contre (4,5) M¤ un an plus tôt.

 

> Renforcement de la structure financière : 13,2 M¤ de fonds levés depuis le début de l'année 2014

Afin de financer ses développements et notamment la mise en ½uvre industrielle du nouveau procédé d'extraction de l'or, Auplata a procédé à des levées de fonds pour un total de 13,2 M¤ depuis le début de l'exercice 2014.

Au 1er semestre, Auplata avait ainsi levé 11,7 M¤, dont 5,0 M¤ par émissions d'actions en mars et 6,7 M¤ par émission obligataire en juin.

Au 30 juin 2014, les capitaux propres d'Auplata étaient renforcés à 26,3 M¤, contre 23,2 M¤ à fin 2013. A l'issue du 1er semestre, Auplata bénéficiait d'une trésorerie disponible de 6,2 M¤ pour des dettes financières de 10,9 M¤.

Depuis la clôture du semestre, cette situation financière a été renforcée par l'augmentation de capital réservée d'un montant de 1,5 M¤ réalisée en juillet 2014 et par le produit de cession, en septembre 2014, de titres Columbus Gold d'un montant de 2,8 M¤. A l'issue de cette opération, Auplata conserve 20 184 177 titres de la société Columbus, soit 14,86% du capital de la société canadienne valorisé 8,7 M $CAD (6,1 M¤).

 

> Production du 3ème trimestre 2014 : 115 kg d'or

 Données non auditées 3ème trimestre   9 mois
En kg 2014 2013 Variation   2014 2013 Variation
Production d'or* 115 188 -39%   378 443 -15%
               
En M¤ 2014 2013 Variation   2014 2013 Variation
Chiffre d'affaires 4,4 5,7 -23%   13,6 15,2 -11%

* Or Brut avant affinage

Au 3ème trimestre 2014, la production d'or d'Auplata s'est élevée à 115 kg, contre 188 kg un an plus tôt, l'activité des sous-traitants miniers ayant été fortement réduite pendant la période estivale. Pour rappel, la mine de Yaou, dont l'activité est interrompue depuis fin 2013, avait produit 16 kg d'or au 3ème trimestre 2013.

Le chiffre d'affaires s'est élevé à 4,4 M¤ au 3ème trimestre 2014, en recul de 23%. Il intègre 1,1 M¤ de prestations connexes de négoce liées à la sous-traitance.

A l'issue des neuf premiers mois de l'exercice, Auplata a extrait 378 kg d'or, contre 443 kg au cours de la même période l'an dernier (dont 38 kg d'or issus de la mine de Yaou). La tendance de production du mois d'octobre permet d'envisager une production annuelle d'or supérieure à 500 kg.

A fin septembre, le chiffre d'affaires cumulé atteint désormais 13,6 M¤, en repli de 11% par rapport à la même période en 2013.

 

> Point sur les développements pour la mise en ½uvre du procédé d'extraction de l'or par cyanuration

Le Groupe poursuit ses efforts de recherche sur le développement du procédé d'extraction de l'or par cyanuration en vue d'améliorer l'efficacité et la rentabilité de l'extraction tout en demeurant respectueux de l'environnement.

Les travaux de construction de l'unité pilote de traitement des concentrés aurifères d'une capacité de 5 tonnes jour, pour laquelle Auplata a obtenu le permis de construire en février 2014, se poursuivent conformément au planning du projet. Le groupe prévoit la finalisation et la mise au point de l'unité en novembre 2014 et de premiers essais de production en fin d'année 2014.

Par ailleurs, Auplata a déposé, fin 2013, auprès des autorités françaises de la Direction de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement (DEAL), une demande administrative pour la mise en ½uvre d'une unité industrielle de cyanuration sur son site minier de Dieu Merci. Cette unité, d'une capacité de traitement de 300 tonnes jour, aurait vocation à traiter les rejets actuellement stockés dans six bassins et issus du traitement gravimétrique actuel. En cas d'acceptation du dossier, l'arrêté préfectoral d'autorisation pourrait être émis dans le courant du 1er semestre 2015.

 

> Accords stratégiques avec le BRGM et Newmont Mining

Les discussions engagées depuis plusieurs mois avec de multiples partenaires potentiels, dans le but de valoriser les titres miniers et de renforcer la position de premier plan d'Auplata dans l'essor de l'industrie aurifère française en Guyane, ont débouché sur la signature de deux accords stratégiques majeurs postérieurement à la clôture du 1er semestre.

Auplata et le BRGM (BRGM) ont ainsi signé accord de prestations de services d'une durée de 3 ans qui va permettre au groupe de s'appuyer sur la forte expertise géologique du BRGM, issue des données de l'inventaire minier national. Parallèlement, Auplata et le BRGM ont également conclu l'octroi, au BRGM, d'une option d'entrée au capital d'Auplata, à travers une augmentation de capital réservée d'un montant de 2,0 M¤.

Plus récemment, en septembre, Auplata et Newmont Mining Corporation (NYSE - US6516391066 - NEM), l'un des premiers producteurs d'or au monde, ont conclu un accord portant sur les titres miniers de Bon Espoir et d'Iracoubo Sud détenus par Auplata. Cet accord prévoit deux phases d'exploration avec des dépenses engagées par Newmont pouvant aller jusqu'à 12 M $USD. A ce jour, cet accord reste soumis à la réalisation de différentes conditions suspensives, et notamment à l'accord du Ministère chargé des Mines.

 


Auplata en bref
Auplata est le premier producteur d'or français, basé en Guyane française. Au total, Auplata dispose de plus de 700 km² de permis et titres miniers.

Auplata mène une stratégie industrielle et financière novatrice de mise en valeur des ressources aurifères guyanaises avec une forte implication des acteurs locaux. L'objectif de la société est ainsi de proposer une exploitation durable pour l'industrie minière guyanaise.

Depuis juin 2011, Auplata est également le premier actionnaire de la société canadienne d'exploration aurifère Columbus Gold cotée sur le marché TSX de la Bourse de Toronto (Canada).

Le capital social d'Auplata est composé de 30 371 811 actions cotées sur le marché Alternext à Paris (Euronext). ISIN : FR0010397760 - ALAUP ; ICB : 1777 - Gold Mining.

Pour plus d'information sur la société Auplata : www.auplata.fr.


Contacts :

ACTUS FINANCE

Mathieu Omnes Relations investisseurs 01 72 74 81 87
Nicolas Bouchez Relations presse 01 77 35 04 37

Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Communiqué sur comptes, résultats, chiffres d'affaires
Communiqué intégral et original au format PDF :
http://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-37732-AUPLATA_CP_RS2014_29102014_VF.pdf

Si le fichier PDF ne s'affiche pas ou pour le télécharger, cliquez ici.

Pour consulter le fichier PDF en intégralité, cliquez ici.

Pour visualiser les documents au format PDF, vous pouvez télécharger gratuitement Acrobat Reader XI.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant