AUPLATA - Résultats annuels 2009 : excédent brut d’exploitation positif au 2nd semestre - Autorisation de l’Etat français pour le transfert de propriété des titres miniers de Paul Isnard

le
0


Paris, le 30/04/10

AUPLATA

Résultats annuels 2009 :

excédent brut d’exploitation positif au 2nd semestre

Autorisation de l’Etat français pour le transfert de propriété des titres miniers de Paul Isnard

Résultats financiers 2009 : EBE de 377 K€ au 2nd semestre

Au cours de sa réunion du 30 avril 2010, le conseil d’administration d’Auplata a arrêté les comptes annuels consolidés et audités de la société, présentés ci-dessous de manière synthétique.

En K€, comptes consolidés en normes françaises - données auditées

2009

S2 2009

S1 2009

2008

Ventes d'or (en kg)

260

148

112

332

CHIFFRE D'AFFAIRES

5 798

3 330

2 468

6 439

EXCEDENT BRUT D'EXPLOITATION

(1 161)

377

(1 539)

(3 962)

RESULTAT D'EXPLOITATION

(4 032)

(1 382)

(2 650)

(7 020)

RESULTAT FINANCIER

(191)

(89)

(102)

(216)

RESULTAT EXCEPTIONNEL

249

(171)

78

(3 123)

IMPOTS SUR LES BENEFICES

0

0

0

458

CREDIT D'IMPOT RECHERCHE

175

175

-

-

RESULTAT NET PART DU GROUPE

(3 799)

(1 197)

(2 602)

(12 148)

En 2009, Auplata a vendu 260 kg d’or représentant un chiffre d’affaires annuel de 5,8 M€.

Le plan de restructuration engagé en 2008, qui s’est traduit par une diminution sensible des effectifs du groupe passés en moyenne de 150 collaborateurs en 2008 à 63 en 2009, couplé à une réduction drastique des charges de produits consommables (produits pétroliers pour l’essentiel) et à une politique d’engagement maîtrisé des dépenses ont permis de redresser fortement les résultats d’Auplata.


Au second semestre 2009, la conjonction d’une production d’or supérieure au niveau cible de 20 kg par mois et d’un cours de l’or élevé a permis, pour la première fois depuis le changement de contrôle de la société, de réaliser un excédent brut d’exploitation positif de 377 K€. Sur l’exercice, le résultat d’exploitation 2009 s’élève pour sa part à (4 032) K€ contre (7 020 K€) au titre de l’exercice 2008.

Le résultat exceptionnel s’élève à 249 K€, constitué pour majeure partie de reprises nettes de provisions et d’opérations sur exercices antérieurs. Auplata rappelle que le résultat exceptionnel 2008 était essentiellement constitué des coûts liés à la mise en œuvre du plan de redressement et de son volet social, pour 1,0 M€, ainsi que des provisions couvrant l’intégralité des travaux immobilisés pour les installations minières de la mine de Dorlin et des équipements non récupérables, pour 1,5 M€.

En l’absence d’impôt sur les sociétés, et après comptabilisation d’un crédit d’impôts recherche pour un montant de 175 K€ lié aux travaux de développement du nouveau procédé de récupération de l’or, le résultat net part du groupe ressort à (3 799) K€ contre une perte nette de (12 148) K€ en 2008 qui intégrait (1 331) K€ d’amortissement des écarts d’acquisition.

Au 31 décembre 2009, les capitaux propres d’Auplata ont été renforcés, à 3,6 M€, grâce aux deux augmentations de capital réalisées au cours de l’année 2009 (5,8 M€ au total). Fin 2009, la réduction de la dette financière nette s’est poursuivie, pour s’établir à 2,6 M€ fin 2009 contre 3,1 M€ en juin 2009 et 6,0 M€ au 31 décembre 2008.

La situation bilantielle d’Auplata a été renforcée depuis le début de l’exercice 2010 grâce au succès de la levée de fonds de 8,8 M€ réalisée en février 2010, à travers une augmentation de capital de 3,4 M€ et une émission obligataire de 5,4 M€.

Chiffre d’affaires du premier trimestre 2010 : 1,2 M€


Au 1er trimestre 2010, la production d’or d’Auplata s’est élevée à 54 kg, quasi stable par rapport à la même période de l’exercice 2009 (57 kg). Ce niveau est légèrement inférieur au palier cible de production mensuelle d’or de 20 kg en raison des travaux de maintenance annuelle traditionnellement réalisés en janvier. L’écart est toutefois compensé par la bonne tenue des cours de l’or qui ont permis de maintenir le chiffre d’affaire à 1,2 M€, stable par rapport au premier trimestre 2009.

Perspectives


La levée de fonds de 8,8 M€ réalisée avec succès en février 2010 a permis à la société de disposer de moyens financiers afin de poursuivre le développement de l’usine de lixiviation devant permettre, à terme, une augmentation sensible de la production. Afin de faciliter l’instruction du dossier d’agrément de l’usine, il a été décidé de lancer le montage d’un démonstrateur en cuve agitées. La mise en route, en concertation avec les autorités administratives, de cette unité à échelle réduite au second semestre 2010 permettra de mieux évaluer les impacts environnementaux et techniques du projet de lixiviation. Cette démarche sera menée en parallèle de la conception de l’usine, sans en affecter le calendrier.

Les avancées du nouveau procédé de récupération de l’or par lixiviation se sont traduites par la cession à Monsieur Christian Queyroix, Directeur technique de la société, de 125 000 actions Auplata par Pélican Venture, actionnaire principal de la société. Cette cession, pour un prix symbolique convenu lors de la prise de contrôle de la société, récompense l’atteinte des objectifs fixés à l’époque.

Autorisation de l’Etat français pour le transfert de propriété des titres miniers de Paul Isnard

Au cours du 2nd semestre 2009, Auplata a saisi l’opportunité d’acquérir l’un des plus importants portefeuilles de titres miniers en Guyane Français auprès de la société nord américaine Golden Star Resources Ltd. (PER Bon Espoir, PER Iracoubo Sud, PER Paul Isnard et Concessions Paul Isnard - cf. communiqué de presse du 02/12/2009 disponible sur auplata.fr).

L’Etat français a autorisé le transfert de propriété des permis exclusifs de recherches (PER) de Bon Espoir et d’Iracoubo Sud, effectif depuis le 28 février 2010. Le transfert de propriété des concessions Paul Isnard vient également d’être autorisé. Ces concessions représentent le potentiel de ressources minières connu le plus important des titres acquis à Golden Star Resources Ltd.

Auplata en bref

Auplata est le premier producteur d’or de Guyane Française. Née en juillet 2004, la société Auplata exploite deux mines d’or, Dieu Merci et Yaou. Au total, Auplata dispose de près de 300 km² de permis et titres miniers.

Auplata mène une stratégie industrielle et financière novatrice de mise en valeur des ressources aurifères guyanaises avec une forte implication des acteurs locaux. L'objectif de la société est ainsi de proposer une exploitation durable pour l'industrie minière aurifère guyanaise.

Auplata est coté sur le marché Alternext d’Euronext Paris (NYSE Euronext). Code ISIN : FR0010397760 – code mnémonique : ALAUP. Le capital d’Auplata est composé de 15 828 747 actions.

Pour plus d’information sur la société Auplata, vous pouvez consulter le site Internet de la société aux adresses suivantes : www.auplata.fr ou www.auplata.gf

Recevez gratuitement toute l’information financière par e-mail d’Auplata en vous inscrivant sur : www.actus-finance.fr


Contacts :

AUPLATA

Jean-Pierre Gorgé Président 01 44 77 94 80

EUROLAND FINANCE

Julia Temin Listing Sponsor 01 44 70 20 84

ACTUS FINANCE

Mathieu Omnes Relations investisseurs 01 72 74 81 87

Nicolas Bouchez Relations presse 01 77 35 04 37


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant