AUPLATA : Résultats 2007 : perte nette de 3,4 M€

le
0

Cash-flow d’exploitation à l’équilibre

Lancement d’un plan de réorganisation opérationnelle :

objectif d’un retour à la rentabilité au second semestre 2008

En K€, comptes consolidés en normes françaises

2007

2006

%

Ventes d'or (en kg)

867

506

+ 71%

CHIFFRE D'AFFAIRES

14 155

7 829

+ 81%

PRODUITS D'EXPLOITATION

15 661

11 174

+ 40%

dont Production immobilisée

1 388

3 261

- 57%

RESULTAT D'EXPLOITATION

(3 326)

98

dont Dotations aux amortissements et provisions

3 201

1 572

+ 104%

RESULTAT FINANCIER

92

(79)

RESULTAT EXCEPTIONNEL

(839)

68

dont Dotations exceptionnelles aux amortissements et provisions

788

-

Impôts sur les bénéfices

(1 317)

163

RESULTAT NET AVANT SURVALEURS

(2 756)

(76)

NS

Amortissement des survaleurs

666

361

+ 84%

Résultat net part du groupe

(3 422)

(437)

NS

Au cours de l’exercice 2007, Auplata, société d’exploitation aurifère basée en Guyane Française, a produit et vendu 867 kg d’or, soit une progression de 71% par rapport à l’année 2006. Sur la base d’un prix moyen de vente de 16 282 €/kg en 2007, le chiffre d’affaires s’est établi à 14,2 M€, en croissance de 81%.

Au second semestre 2007, la société a enregistré une baisse de sa production par rapport au premier semestre en raison des éléments suivants :

- baisse des teneurs en or extraites, après un premier semestre marqué par des teneurs particulièrement élevées ;

- démarrage des travaux de mises aux normes et des ajustements techniques et administratifs sur les deux mines en exploitation, Dieu-Merci et Yaou ;

- conditions climatiques difficiles au troisième trimestre 2007, marqué par une pluviométrie supérieure à celle constatée pour la même période en 2006.

Parallélement à la baisse de sa productivité, la société a du faire façe en 2007 à une hausse sensible de ses coûts d’extraction, en raison de l’envolée des cours du pétrole et de la hausse significative des coûts miniers pour l’ensemble de la profession.

Compte tenu de l’ensemble de ces éléments, le résultat d’exploitation s’est donc établi à -3,3 M€, contre un bénéfice d’exploitation de 0,1 M€ en 2006.

Le résultat financier s’est établi à 0,1 M€, contre une perte financière de 0,1 M€ en 2006, en raison de plus-value de cessions sur diverses valeurs mobilières.

Le groupe a enregistré une perte exceptionnelle de 0,8 M€, essentiellement liée à des provisions exceptionnelles sur des immobilisations corporelles dont l’exploitation n’est pas encore autorisée ou validée. Après prise en compte d’un crédit d’impôt de 1,3 M€, la perte nette avant amortissement des survaleurs s’est donc élevée à -2,8 M€ en 2007, contre une perte de 0,1 M€ en 2006.

Au 31 décembre 2007, Auplata disposait de 10,4 M€ de fonds propres. La société ne supportait pas d’endettement financier net, hors compte courant d’associés. En 2007, la société a dégagé un cash-flow d’exploitation proche de l’équilibre et réalisé pour un peu plus de 8,0 M€ d’investissements, principalement pour des installations et du matériel minier.

Mise en place de mesures de réorganisation opérationnelle à compter de mars 2008

Au 1er trimestre 2008, Auplata a produit 120 kg d’or, en repli de 50% par rapport au 1er trimestre 2007. Outre une baisse des teneurs en or extraites, dans la continuité du second semestre 2007, la société a également du faire face à l’arrêt en février, pendant 4 jours, des travaux d’exploitation sur la mine de Dieu-Merci en raison d’un mouvement social.

La vente d’or s’est élevée à 110 kg. Dans un contexte de hausse des cours sur le marché de l’or, partiellement compensé par la hausse de l’euro face au dollar, le recul du chiffre d’affaires trimestriel s’est limité à 38%, à 2,2 M€.

Tout en poursuivant la mise en conformité de ses installations minières, Auplata a mis en place un plan de réorganisation opérationnelle à compter du mois de mars 2008. Sous la direction de Christian Queyroix, Auplata met en place les mesures suivantes afin d’améliorer sa productivité et garantir le redressement de l’exploitation dans les prochains mois :

- Ajustement et concentration des moyens humains sur les deux mines en exploitation, Dieu-Merci et Yaou ;

- Mise en place d’une nouvelle organisation par site avec l’apport de personnel minier qualifié ;

- Amélioration des opérations de géologie et d’extraction afin d’accroître la productivité des mines et assurer une meilleure planification des ressources exploitables visant à garantir des teneurs en or homogènes et permettre des productions d’or régulières.

Ces mesures sont en cours de mises en oeuvre et devraient produire leurs premiers effets sur la production d’or dès le 2ème trimestre 2008.

Dans l’attente de la réalisation du schéma départemental d’orientation minière et d’aménagement, souhaité par le Président de la République pour la fin de l’année 2008, Auplata annonce que la mise en exploitation de la mine de Dorlin, prête à démarrer mais en attente de l’autorisation administrative de démarrage, est reportée à l’année 2009 et ne nécessitera pas d’investissements supplémentaires.

Par ailleurs, compte tenu de l’absence de visibilité sur la délivrance et le transfert de titres miniers, Auplata ne prévoit pas de réaliser d’opération de croissance externe à court terme. La société rappelle qu’elle dispose néanmoins d’un potentiel minier important, avec 91,2 tonnes de ressources(1) sur les mines de Yaou et Dorlin.

En 2008, Auplata se fixe ainsi comme objectif de renouer avec une croissance séquentielle de sa production d’or, à compter du 2ème trimestre 2008, tout en restaurant sa rentabilité d’exploitation, dès le second semestre 2008.

Le conseil d’administration d’Auplata, qui s’est tenu le 16 avril 2008, a pris acte de la démission du Directeur Général, Michel Juilland. Christian Queyroix est nommé Directeur Général d’Auplata. Michel Juilland, administrateur, est nommé vice-président corporate affairs.

PROCHAIN RENDEZ-VOUS : mardi 15 juillet 2008, après Bourse, pour la publication de la production d’or et du chiffre d’affaires(2) du 2ème trimestre 2008.

Auplata en bref

Auplata est le premier producteur d’or de Guyane Française. Née en juillet 2004, la société Auplata exploite deux mines d’or, Dieu Merci et Yaou. Au total, Auplata dispose de plus de 300 km² de permis et titres miniers.

Auplata mène une stratégie industrielle et financière novatrice de mise en valeur des ressources aurifères guyanaises avec une forte implication des acteurs locaux. L'objectif de la société est ainsi de proposer une exploitation durable pour l'industrie minière aurifère guyanaise.

En 2007, Auplata a produit 867 kg d’or et réalisé un chiffre d’affaires métaux de 14,2 M€, en progression de 81 %.

Auplata est coté sur le marché Alternext d’Euronext Paris (NYSE Euronext). Code ISIN : FR0010397760 - code mnémonique : ALAUP. Le capital d’Auplata est composé de 8 581 328 actions.

Pour plus d’information sur la société Auplata, vous pouvez consulter le site Internet de la société, en français et en anglais, aux adresses suivantes : www.auplata.fr, www.auplata.gf ou www.auplata.com.

Recevez gratuitement toute l’information financière par e-mail d’Auplata en vous inscrivant sur : www.kaparcafinance.com


Contacts :

AUPLATA

Patrick Schein Directeur financier 01 77 72 64 01

EUROLAND FINANCE

Julia Temin Listing Sponsor 01 44 70 20 84

KAPARCA FINANCE

Mathieu Omnes Relations investisseurs 01 72 74 81 87

Nicolas Bouchez Relations presse 01 77 35 04 37

(1) Rapport RSG Global 2004 (cutoff grade 0,7 g/t)

(2) Chiffre d’affaires métaux (or et argent)


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant