Aung San Suu Kyi se fixe la paix comme priorité

le
1
    RANGOUN, 4 janvier (Reuters) - L'objectif prioritaire du 
futur gouvernement birman sera d'obtenir la paix, a déclaré 
lundi Aung San Suu Kyi, qui espère accéder au pouvoir en mars 
prochain après la victoire de son parti la Ligue nationale pour 
la démocratie (LND) aux élections législatives de novembre 
dernier.  
    La Birmanie est confrontée depuis des décennies à une 
multitude de conflits ethniques.  
    "Le processus de paix est le premier dossier sur lequel 
travaillera le nouveau gouvernement", a dit l'opposante birmane 
à l'occasion de la Fête de l'indépendance. "Nous chercherons à 
conclure un accord de cessez-le-feu global (...). Nous ne 
pourrons rien sans la paix dans notre pays." 
    Aung San Suu Kyi a rejeté les négociations menées par 
l'actuel gouvernement qui ont abouti à la signature d'une trêve 
en octobre dernier avec plusieurs groupes armés. Sept des 15 
mouvements invités à le ratifier ont toutefois refusé. 
    La prochaine phase du processus de paix, un dialogue 
politique avec les huit groupes signataires, doit s'ouvrir le 12 
janvier.  
    Un gouvernement dirigé par la LND devrait voir le jour en 
mars prochain, un mois après un scrutin présidentiel. L'armée, 
qui a confié les clés du pays à un gouvernement semi-civil en 
2011 après un demi-siècle de pouvoir sans partage, reste une 
force politique influente.  
    Un quart des sièges du parlement lui sont réservés et trois 
ministres, ceux de l'Intérieur, de la Défense et des Affaires 
frontalières, sont désignés par l'état-major. 
     
 
 (Hnin Yadana Zaw; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le lundi 4 jan 2016 à 09:12

    c'est qqun de bien pour qui je voterais en France