Aung San Suu Kyi retrouve son fils

le
0
L'opposante birmane, libérée depuis 10 jours, a accueilli son fils cadet à l'aéroport de Rangoun. Elle ne l'avait pas vu depuis 10 ans.

Scène d'émotion ce mardi à l'aéroport de Rangoun. Les yeux emplis de larmes, Aung San Suu Kyi, l'opposante birmane, retrouvait son fils, Kim Aris, après dix ans de séparation. Après une accolade chaleureuse avec sa mère, le jeune homme de trente-trois ans a immédiatement enlevé sa veste pour lui montrer fièrement les symboles tatoués sur son bras : un drapeau et l'insigne de la Ligue nationale pour la démocratie (LND). Manière de dire que pendant toutes ces années, Kim Aris n'oubliait pas le parti, récemment dissous, avec lequel sa mère a mené l'ensemble de son combat politique.

«Je suis très contente et je suis très heureuse», a déclaré l'opposante birmane qui enlaçait son fils. Visiblement émue, Aung San Suu Kyi a quitté l'aéroport main dans la main avec lui.

 

Une visite de deux semaines

 

Aung San Suu Kyi n'avait pas revu sa famille depuis de longues années. Libérée le 13 novembre dernier, elle était jusqu'alors assignée en résidence surveillü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant