Aung San Suu Kyi préside la commission d'enquête sur la mine de Monywa

le
0

Commodesk - Le président birman a chargé l'opposante Aung San Suu Kyi d'enquêter sur l'opportunité de poursuivre le projet de mine de cuivre de Monywa.

La feuille de route évoque la conformité aux normes internationales, la préservation de l'environnement et l'impact social de la mine. L'enquête pourrait aussi évoquer les heurts qui se sont produits le 29 novembre sur le site, occupé par des opposants.

La commission d'enquête comporte des parlementaires, des fonctionnaires, des spécialistes des questions minières et des défenseurs des droits de l'homme.

La répression violente de la manifestation a fait au moins 30 blessés parmi les moines soutenant l'occupation du site. Les manifestants demandaient à exploiter les terres agricoles de Latpadaung. Ils  protestent depuis des mois contre les coupures d'électricité dans leurs villages et les expropriations, alors qu'un barrage de 3 millions de dollars a été réalisé au bénéfice de la mine.

La situation inquiète le gouvernement birman, craignant les conséquences économiques d'une annulation du projet, si Pékin retire son soutien. La mine est exploitée par une co-entreprise sino-birmane, associant la junte militaire et l'industriel de l'armement Norinco.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant