Aulnay : la victime souffrait de «malformation cardiaque»

le
0
Le jeune homme est décédé mardi soir d'une rupture de l'aorte après un contrôle de stupéfiants, a révélé son autopsie.

Le jeune homme mort mardi soir lors d'un contrôle de police à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) est décédé en raison d'une «malformation cardiaque», révèle l'autopsie réalisée mercredi sur la victime.

«La mort est dûe à une rupture de l'aorte, consécutive à une malformation cardiaque», a précisé le parquet de Bobigny, qui a ouvert une enquête pour «recherche des causes de la mort» après le décès de l'homme. «D'après le médecin, la déchirure, très importante au moment du décès, avait commencé avant l'interpellation». Le parquet a précisé que le jeune «était porteur d'une maladie génétique qui entraînait une fragilité des artères et des problèmes cardiaques».

«Aucun traumatisme et aucune trace de coups»

Dans le cadre de cette affaire, deux personnes ont été interpellées, outre la victime, et se trouvaient toujours en garde à vue mercredi après-midi. Lors de leur audition, elles ont indiqué que la victime «avait des problèmes de santüi>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant