Aulas se pose des questions au sujet du PSG

le
0
Aulas se pose des questions au sujet du PSG
Aulas se pose des questions au sujet du PSG

Soulagé après le succès difficile de l'OL contre Nantes (2-0) samedi soir, Jean-Michel Aulas était vite tourné vers le choc PSG-Monaco de ce dimanche soir.

Quelle est votre réaction après cette victoire à l’arrachée contre Nantes ?
On n’a pas vu l’Olympique Lyonnais de ces derniers matchs. Ceci étant, on n’a pas vu une équipe lutter avec beaucoup de constance contre une très bonne équipe de Nantes. Ce n’est pas par hasard s’ils n’avaient perdu qu’un seul de leurs seize derniers matchs. On a vu que c’était très dur pour nous mais ça s’est bien terminé... On va considérer qu’ici au Parc OL, même quand c’est dur, on arrive à passer devant. 

On imagine que vous allez supporter le PSG ce dimanche soir contre Monaco...
J’ai déjà été supporter du PSG en Ligue des champions cette semaine. Ils ont vraiment les qualités cette année pour aller en finale. J’espère que la finale sera avec un club français... On les supportera même avant la finale. Ils joueront leur quatrième quart de finale de suite, ce qu’avait fait aussi l’Olympique Lyonnais mais les gens ont oublié (rires). Le PSG aura un match difficile contre Monaco. Je ne suis pas sûr que la motivation du PSG soit celle du temps où il venait jouer ici... Ça serait bien pour la régularité du championnat qu’il ait envie d’aller vers le plus de victoires possibles d’ici la fin de la saison... Et puis accessoirement ça nous donnerait un petit coup de main parce que si on se retrouvait à trois points de Monaco, ça nous permettrait de continuer de rêver jusqu’à la 37eme journée. On aura ici une explication entre hommes avec deux belles équipes et un grand président de l’ASM. 

« On va faire signer huit joueurs professionnels cette année » 

Gaétan Perrin a marqué peu de temps après avoir signé professionnel. C’est un beau symbole ?
Oui. J’ai expliqué à plusieurs reprises que nous avions une génération exceptionnelle qui arrivait puisque pour la première fois que je suis président, on va faire signer huit joueurs professionnels cette année. Gaétan fait partie de cette génération, il a d’ailleurs fait une petite danse extraordinaire dans les vestiaires... On est très content pour lui. C’est un garçon doué qui a cette spontanéité de la jeunesse qui est le symbole de l’OL. 

Il est arrivé très tôt à l’OL...
Beaucoup de nos joueurs sont rentrés très tôt à l’école de football, à 7 ou 8 ans et ils ont pu faire toute leur carrière à l’académie. 

Propos recueillis par Anthony Ravas

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant