Aulas : « Relancer l'histoire de l'OL »

le
0

Après la victoire de Lyon à Montpellier vendredi (0-2, 33eme journée de Ligue 1), Jean-Michel Aulas a expliqué pourquoi il croyait au renouveau du grand OL dans les années à venir. Le président lyonnais a aussi rendu un hommage appuyé à Bruno Genesio.

Il y a trois mois encore, Jean-Michel Aulas avait la tête d’un président préoccupé par l’avenir à court terme de son club. Président d’un OL en grande difficulté sportivement à la trêve, le voilà désormais avec un sourire large qui illustre le renouveau de son club. A Montpellier vendredi soir, les coéquipiers d’Alexandre Lacazette se sont facilement imposés (0-2, 33eme journée de Ligue 1), grimpant au passage à la deuxième place du classement en attendant le déplacement de Monaco à Lille dimanche (14h00). De quoi envisager sérieusement une qualification en Ligue des Champions en fin de saison. « Ce serait formidable compte-tenu des moyens mis en œuvre et aussi de la manière dont on a préparé cette saison, a glissé le président de l’OL sur beIN Sports. Vu notre première partie de saison, ce serait formidable. Compte-tenu de la rémunération en Ligue des Champions, jouer deux années de suite en C1, c’est quasiment la certitude de reconstituer une équipe très compétitive. »

« On aura la configuration nécessaire pour relancer l’histoire de l’OL »

Une équipe très compétitive qui doit incarner le renouveau du grand Olympique Lyonnais des années 2000. Tel est le rêve de Jean-Michel Aulas, qui estime que tous les ingrédients sont réunis pour redevenir un club important sur la scène européenne, notamment avec le Parc OL. « Si la saison prochaine on a la chance de participer à la Ligue des Champions, on aura la configuration nécessaire pour relancer l’histoire de l’OL. Des infrastructures, une équipe qui est une bonne équipe, et une académie qui sort de très bons jeunes. On l’a encore vu avec Cornet et Ghezzal. On a aussi retrouvé Yanga-Mbiwa derrière. Le retour de Nabil Fekir attire beaucoup. Moi je crois aussi dans la possible rédemption de Mathieu Valbuena, on sent un potentiel. On est heureux de voir qu’il y a plusieurs possibilités et de voir que Bruno Genesio a réussi », poursuit JMA, qui avait décidé de rendre un hommage appuyé à sn entraîneur avant de quitter la Mosson.

« Genesio est la pierre angulaire du renouveau lyonnais »

« Ce n’était pas gagné. Il y avait des pour et des moins pour, mais il fait un boulot formidable, c’est vraiment quelqu’un de facile à manager pour un président. C’est lui la pierre angulaire du renouveau lyonnais. On a dit que c’était automatique s’il y avait qualification pour la Coupe d’Europe. On est sur une très bonne lancée, donc il faut respecter les engagements mais j’ai envie qu’il soit avec nous. Il démontre des qualités incroyables. Il a pris la dimension du numéro un tout de suite », estime le président lyonnais, qui a promis quelques gros coups lors du prochain Mercato si son équipe accroche la deuxième place. « On essayera de ne pas reproduire les mêmes erreurs lors de la prochaine trêve estivale, sinon ça voudrait dire nous sommes des idiots. Mais si on a le bonheur d’être en Ligue des Champions, on fera une ou deux opérations spectaculaires. C’est la vie du foot qui veut ça. » Un monde du foot dans lequel Jean-Michel Aulas a déjà eu plusieurs vies. Et huit ans après la fin du règne de son club en France, le voilà rajeuni comme jamais.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant