Aulas ne digère pas la décision de la Commission

le
0
Aulas ne digère pas la décision de la Commission
Aulas ne digère pas la décision de la Commission

Après le match nul de son équipe à Monaco vendredi (1-1), Jean-Michel Aulas a expliqué que la décision de la Commission de discipline vis-à-vis de l'OM allait à l'encontre de la sécurité et des clubs qui font en sorte de pacifier leur stade.

Il fallait s’y attendre. La clémence de la Commission de discipline envers l’OM (deux matchs à huis clos pour le virage sud du Vélodrome, un pour le nord) n’est pas du tout du goût de Jean-Michel Aulas. Vendredi soir, après le match nul de Lyon à Monaco (1-1, 10eme journée de L1), l’emblématique président de l’Olympique Lyonnais a réagi à la décision prise par la Ligue suite aux incidents ayant émaillé le Marseille-Lyon du 20 septembre dernier. Avec un mal certain à masquer son agacement. « C’est difficile parce que, si je réponds à une question, on me dit que je me mêle de choses qui ne me regardent pas, et, pourtant, on a vécu un match assez incroyable, a commenté Aulas au micro de beIN Sports. En 28 ans de matchs, en plus de 2000 matchs masculins et féminins de haut niveau, je n’avais jamais vu ça. La Commission de discipline avait de bonnes raisons d’inverser la tendance. »

Aulas : « Les choses ne vont pas changer à Marseille, bien au contraire »

Jean-Michel Aulas se dit surtout déçu pour les clubs, comme le sien, qui mènent un combat permanent contre la violence dans les stades. « Je pense que ce n’est pas une incitation pour les clubs qui font bien le travail à continuer de le faire. Parce que ce n’est pas parce que Marseille va faire demain ce qui est obligatoire dans tous les autres clubs sur le plan de la relation avec ses supporters que les choses vont changer, au contraire, je pense même qu’elles vont être de plus en plus difficiles. Parce que ce qui faisait que le choix de Marseille était celui-ci, c’est que la sécurité des virages était assurée par les propres supporters. C’est pour ça aussi qu’on a eu cette difficulté. Nous, on ouvrira toujours nos portes aux gens qui veulent bien venir. (…) Sans vouloir être l’exemple, on est plutôt bien placés dans la hiérarchie des clubs qui gèrent bien leurs supporters et surtout qui gèrent bien la sécurité des gens qui viennent nous voir. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant