Aulas lorgne des joueurs de Metz

le
0
Aulas lorgne des joueurs de Metz
Aulas lorgne des joueurs de Metz

Jean-Michel Aulas rêve de refaire le coup de Miralem Pjanic. Transféré pendant l'été 2008 de Metz à Lyon pour cinq ans et un montant de 7,5 millions d'euros, l'international bosnien, aujourd'hui à l'AS Rome, a fait les beaux jours de l'OL pendant trois saisons (87 matchs en L1, 9 buts). Le président du club lyonnais n'a pas oublié et pourrait songer de nouveau à faire une belle opération en allant chercher une pépite du FC Metz pour renforcer son équipe. « Ce serait formidable de refaire ce que nous avions fait avec Pjanic, a reconnu Aulas, interrogé dans L'Est Républicain en marge d'une conférence tenue à Metz sur le thème du coaching sportif et d'entreprise. Nous l'avions volontairement acquis à un prix élevé pour permettre à Metz de satisfaire aux exigences de la DNCG. »

Sakho intouchable ?

A l'aube du Mercato d'hiver, le club messin doit s'attendre à voir quatre à cinq joueurs de son effectif fortement courtisés. A commencer par son buteur, Diafra Sakho. Déjà auteur de 10 buts cette saison, l'attaquant franco-sénégalais de 25 ans plaît naturellement beaucoup à Jean-Michel Aulas et aux Lyonnais. Mais le prix demandé par les Grenats pour leur petite perle offensive (on parle de 7-8 M?) devrait refroidir l'OL. D'autres joueurs messins sont susceptibles d'être approchés prochainement par Lyon. Yani Ngabokoto, jeune milieu offensif de 21 ans, fait partie de cette liste de joueurs suivis par l'OL au même titre que l'arrière droit Romain Métanire (23 ans). Le premier serait en passe de prolonger. Maxwell Cornet, espoir le plus prometteur du FC Metz à seulement 17 ans, serait lui aussi dans le viseur de l'Olympique Lyonnais et de son président. Même si ce dernier préfère garder le suspense pour le moment. « J'ai vu beaucoup de joueurs intéressants à Metz mais je ne donnerai pas de noms. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant