Aulas : Jean-Michel Aulas se paye le PSG

le
0

Jean-Michel Aulas, le président lyonnais, est « atterré » face aux chiffres annoncés pour la rupture du contrat de Laurent Blanc au Paris Saint-Germain.

A l’occasion de la conférence de presse pour officialiser la venue du latéral gauche polonais Maciej Rybus, Jean-Michel Aulas n’a pas raté l’occasion de mettre un nouveau tacle au Paris Saint-Germain. Cette fois-ci, il a été question du licenciement annoncé de Laurent Blanc, qui doit être remplacé par Unai Emery, et de l’indemnité colossale que va devoir verser le club de la Capitale. « C’est indécent, a expliqué le président lyonnais. De tels chiffrent effraient le public. On est dans un contexte déraisonnable, qui porte préjudice à l’image et à l’éthique du football français. On parle d’une indemnité pour un coach du montant du chiffre d’affaires de la plupart des clubs de Ligue 1. Je suis atterré. »

Aulas : « Les mêmes règles pour tout le monde »

Alors que l’ex-sélectionneur de l’équipe de France pourrait percevoir plus de vingt millions d’euros, Jean-Michel Aulas estime être dans son rôle. « On me dira que je me mêle de ce qui ne me regarde pas, poursuit le boss des Gones. Mais il faut qu’il y en ait qui parlent. Si je suis le seul à parler en France, on ne va pas aller très loin. Il faut appliquer les mêmes règles pour tout le monde. Quand on est français, on paye ses impôts comme tout le monde. Quand on est qatari, je crois comprendre que l’on n’a pas les mêmes règles fiscales que les autres. Si derrière on a la capacité à dépenser plus que les autres sans contrôle, ça devient insupportable. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant