« Augmenter la TVA pour favoriser l'emploi »

le
0

Vous souhaitez augmenter la TVA — de 20 à 21 % — et supprimer l'ISF. Vous souhaitez donc plus d'impôts pour les pauvres et moins pour les riches ?

Cette manière de présenter le problème me semble caricaturale... Qui a trinqué depuis 2012 ? Tout le monde, mais les hauts revenus ont été matraqués fiscalement. Mon programme fiscal, c'est 35 milliards de baisse d'impôt brut, sur la totalité du mandat. Nous augmenterons d'un point la TVA, ce qui représente une hausse de 6,5 Mds€. Donc, en net, cela fait bien 28,5 Mds€ de baisse d'impôts dont à peu près 14 Mds€ pour les particuliers. Je relèverai le plafond du quotient familial et j'allégerai les charges sociales pour les emplois à domicile. Je propose aussi une baisse des cotisations sociales des travailleurs indépendants.

 

Quelles sont les mesures côté entreprises ?

Tout d'abord, la baisse d'impôt sur les sociétés qui, aujourd'hui, avec les taxes additionnelles, peut arriver à 38 %. Mon objectif : revenir rapidement à 30 % pour toutes les entreprises et 24 % pour les PME.

 

C'est à peu près ce que propose le gouvernement...

Il ne l'a pas fait et il l'annonce pour le prochain quinquennat ! Second volet, l'allégement des cotisations familiales, soit 10 Mds€ de moins, financées par un point de TVA supplémentaire. Cette mesure ne concernera naturellement pas le taux réduit de TVA, c'est-à-dire pas les produits alimentaires et les produits de première nécessité. Il n'y aura pratiquement pas d'incidence sur les prix.

 

Donc, vous augmentez la TVA...

Pour baisser les charges des entreprises et donc pour favoriser l'emploi ! Si l'on veut vraiment faire reculer le chômage, il faut libérer l'emploi et diminuer son coût pour les entreprises. Il faut aussi attirer l'argent des Français vers le financement de nos entreprises. D'où la suppression de l'ISF, qui apparaît à certains comme un scandale mais qui est une mesure intelligente en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant