Augmentation des arrivées de migrants en Italie - Frontex

le , mis à jour à 15:03
4
    BRUXELLES, 12 août (Reuters) - Plus de 25.000 migrants sont 
arrivés en Italie en juillet, soit une hausse de 12% par rapport 
à la même période l'an passé, indique l'agence de coopération 
aux frontières extérieures de l'Union européenne (Frontex), 
vendredi. 
    La plupart des arrivants, qui ont effectué la traversée de 
la Méditerranée à partir de l'Afrique du Nord, sont originaires 
du Nigeria et de l'Erythrée, précise l'agence. 
    Sur la période de janvier à juillet, le nombre d'arrivants 
est stable par rapport à 2015 avec 95.000 entrées enregistrées. 
    Dans un communiqué, Frontex précise que quatre embarcations 
sur cinq transportant des migrants sont des canots pneumatiques 
de mauvaise qualité. Les candidats à l'exil sont contraints par 
les passeurs de monter sur ces bateaux de petite taille au péril 
de leur vie. 
    Une fois arrivée en Italie, les migrants ne peuvent 
poursuivre leur route en raison du renforcement des contrôles 
aux frontières avec la France et la Suisse. Selon le maire de 
Milan, plus de 3.000 migrants sont actuellement bloqués dans la 
ville. 
     
     
 
 (Robert-Jan Bartunek; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sarestal il y a 9 mois

    Est il nécessaire que des assocs et frontex ratissent les côtes libyennes ?Ils comptent en faire quoi ? C'est intenable cette manière pseudo humaniste de vouloir gérer un problème que l'on est incapable d'assumer. Ils font quoi les émirats et le qatar ?

  • dbourge4 il y a 9 mois

    Que L'UE donne des moyens à front ex pour refouler tous ces immigrants économiques. Et en particulier l'Italie.Tant que l'Italie les prendra en charge, il y aura de nouveaux arrivant sur.

  • M940878 il y a 9 mois

    ça va finir par péter , les gens en ont marre de cette invasion africaine

  • bernm il y a 9 mois

    Mais faisons donc venir toute l'Afrique, et transformons l'Europe en Afrique du Sud...