Augmentation de la R&D (Neovacs)

le
0

PUBLICATION RES./CA

ACTUALITÉ

La perte opérationnelle du 1er semestre s'est creusée de 1,1m€ à -5,6m€ avant crédit impôt recherche (1m€). La perte nette s’est élevée à 4,9m€ (vs 3,9m€). Le plan de développement clinique avance conformément aux anticipations et pourrait être étoffé à partir de 2016.

ANALYSE

L’augmentation de la perte opérationnelle est paradoxalement quelque chose de plutôt positif car elle correspond à l’augmentation de la R&D en lien avec l’avancement du pipeline. En effet, au cours du premier semestre, le programme de développement de l’IFNa-Kinoïde a progressé avec le lancement d’une étude clinique de Phase II b dans le lupus (aujourd’hui principal « espoir » de la société), et le programme clinique de ce même IFNa-Kinoïde a été élargi à la dermatomyosite (une maladie orpheline). Cet élargissement, qui n’engendre pas de forte augmentation des coûts à court terme, est indispensable pour l’avenir du groupe et constitue à terme un relais de croissance. Un autre investissement porteur pour le long terme, est le renforcement de la présence de Néovacs aux Etats-Unis avec la création d’une filiale américaine. Cette décision permet une plus grande proximité avec les investisseurs spécialisés dans les biotechnologies mais aussi avec les scientifiques. Elle a certainement contribué à faciliter l’augmentation de capital de juin 2015, donnant au groupe les moyens de ses ambitions.

A fin juin 2015, la trésorerie atteignait 12,3m€, permettant, selon nos calculs, de financer le développement des projets au moins jusqu’à la fin du 1er semestre 2016. Nous considérons que ça ne sera pas suffisant pour aller jusqu’au bout de l’étude de Phase II b dans le lupus et que d’autres ressources devront être trouvées pour financer l’avancement et le renforcement du pipeline. La société peut encore débloquer deux lignes de financement auprès de Kepler de 6.5m€ chacune en 2016 (soit un supplément de trésorerie permettant de financer un an de plus de R&D et donc d’avancement du pipeline). C’est une sécurité, mais qui pèse doublement sur le cours, en diluant le capital mais aussi en augmentant le flottant, Kepler n’ayant pas vocation à conserver les actions, ce qui constitue une pression à la baisse.

Le newsflow devrait encore rester faible dans les mois à venir. 1/ le recrutement de l’étude de Phase II b dans le Lupus vient de démarrer. Ce recrutement est réparti sur de nombreux centres pour permettre d’atteindre plus rapidement le nombre de patients nécessaire. La durée du recrutement devrait néanmoins durer environ 9 mois. Les résultats de l’étude ne devraient donc pas être connus avant le T1 17. Nous n’imaginons pas d’accord avec un partenaire avant les résultats de cette étude. En Corée, où le lupus est une maladie orpheline avec de forts besoins non satisfaits, l’IFNa-Kinoïde pourrait potentiellement bénéficier d’une mise sur le marché plus rapide, si les études cliniques sont positives.

2/ la prochaine annonce devrait concerner les recommandations du conseil médical sur les développements des prochaines cibles et études. Ces informations permettront de mieux apprécier les ambitions et le potentiel de Néovacs mais seront sans effet sur nos prévisions.

3/ enfin, l’annonce du lancement d’une étude sur la dermatomyosite de Phase I / II a portant sur 30 patients devrait intervenir début 2016, sans impact également sur nos prévisions

IMPACT

Compte tenu de ce calendrier et des informations reçues, nous avons prudemment repoussé à 2017 un potentiel partenariat sur le lupus. Cette hypothèse, jointe à l’augmentation des charges de R&D liées à l’avancement du pipeline, conduit à une augmentation de la perte en 2015 et 2016 mais a un impact relativement modéré sur l’objectif de cours. En effet, nous supposons que l’accord de partenariat serait concomitant à la réception d’un milestone portant sur le résultat positif de l’étude de Phase II et ou sur le début du recrutement pour une phase III.


Si le fichier PDF ne s'affiche pas ou pour le télécharger, cliquez ici.

Pour consulter le fichier PDF en intégralité, cliquez ici.

Pour visualiser les documents au format PDF, vous pouvez télécharger gratuitement Acrobat Reader XI.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant