Auf wiedersehen, Marcell

le
0
Auf wiedersehen, Marcell
Auf wiedersehen, Marcell

À seulement 29 ans, Marcell Jansen, 45 sélections avec la Nationalmannschaft, a profité de la fin de son contrat à Hambourg pour dire stop. Malgré des offres de Benfica ou Everton, le grand gaucher a préféré la fidélité.

Peu après avoir annoncé sa décision à Bild, Marcell Jansen a donné son explication sur sa page Facebook, pour que tout le monde puisse comprendre son choix.

Chers fans et amis,
Je dois vous dire quelque chose, et cela doit venir du cœur, être honnête et réfléchi. J'ai décidé de quitter le football professionnel ! Bien sûr, je pourrais maintenant choisir un club différent, enfiler leur maillot et "prendre" quelques années de plus. D'autant plus que certaines offres très intéressantes et surtout lucratives sont sur la table. Cependant, je veux après des années de succès dans le football professionnel commencer à présent un nouveau chapitre de ma vie et travailler sur de nouveaux projets passionnants en dehors du football. Ce que ce sera précisément, je vous le dirai en temps voulu. Entre le Borussia, le Bayern et pour finir le HSV, j'ai joué dans trois fantastiques clubs de tradition. Avec le Bayern, j'ai pu gagner la Bundesliga, la DFP-Pokal et la Ligapokal. Ces hauts faits sportifs resteront avec moi toute ma vie. J'ai également eu la chance de vivre un conte de fées d'été lors de la Coupe du monde en 2006 à la maison, en tant que plus jeune joueur avec Cristiano Ronaldo. Cela a été et reste le plus grand tournoi que j'ai jamais connu et l'un des meilleurs moments de ma carrière, ce qui est certainement le rêve de tous les gosses et de tous les professionnels. Cela me comble de gratitude et de fierté, d'avoir participé aux tournois les plus importants pour chaque professionnel : deux Coupes du monde et un Championnat d'Europe - et oui, je suis aussi reconnaissant d'être devenu vice-champion d'Europe. Tout comme je suis heureux et fier d'avoir triomphé deux fois avec le HSV dans la lutte contre la relégation.

Bien sûr, je porte avec une grande affection dans mon cœur mon club d'origine, le Borussia, et mes sept années au HSV m'ont particulièrement influencé - et maintenant j'irai au stade en tant que fan et j'encouragerai les joueurs des gradins. Ma carrière n'aurait jamais été ce qu'elle a été, si certaines personnes si désintéressées et motivées ne m'avaient pas soutenu. Surtout mes parents ! Merci maman, merci papa ... Quand je suis passé de SV Mönchengladbach 1910 au Borussia à l'âge de huit ans, en 1993, ni mes parents ni moi ne pouvions prévoir que mon rêve d'enfance se réaliserait... Je veux dire merci à tous les gens de mon cœur, ceux qui m'ont accompagné, sans qui mon rêve ne serait pas devenu…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant