AUDIO. Terrorisme : la menace n'a jamais été aussi forte en France, selon Valls

le
1
AUDIO. Terrorisme : la menace n'a jamais été aussi forte en France, selon Valls
AUDIO. Terrorisme : la menace n'a jamais été aussi forte en France, selon Valls

Les mots de Manuel Valls sont forts. «Jamais, dans l'histoire de notre pays, nous avons dû connaitre un telle menace», a déclaré le Premier ministre, ce vendredi,  lors d'un discours devant l'Institut des hautes études de défense nationale et l'Institut national des hautes études de la

sécurité et de la justice.

Cette menace, poursuit le chef du gouvernement, est «celle de compatriotes, de concitoyens, qui vont à l'étranger pour se former à la terreur et à l'horreur et pour éventuellement frapper leur propre pays». Confirmant officiellement des informations obtenues par notre journal, le chef du gouvernement a reconnu que «plusieurs projets d'attentat» avaient été déjoués en France.  

«Ces derniers mois, 119 individus ont été interpellés, 81 ont été mis en examen et 56 ont été incarcérés. Des départs de combattants, y compris des mineurs, ont été empêchés et plusieurs projets d'attentats sur notre territoire ont été déjoués », a détaillé le Premier ministre.

«Un ennemi intérieur et extérieur»

«Nous faisons face à la fois à un ennemi intérieur et extérieur», a déclaré le Premier ministre. «Il ne s'agit pas de faire peur», mais que «nos concitoyens et nos élus soient pleinement conscients de cette menace», a-t-il ajouté.

A la suite de cette déclaration, Matignon a toutefois immédiatement indiqué que la déclaration ne faisait pas référence à des projets inconnus du grand public et concernait les deux dernières années. Selon le cabinet de Manuel Valls, le Premier ministre faisait référence à «quatre projets d'attentats qui ont effectivement été déjoués».

Ceux-ci concernent des actions fomentées par le groupe dit de «Cannes-Torcy-Sarcelles, le djihadiste du Canet, un djihadiste de retour du Liban, et deux jeunes femmes mineures qui voulaient frapper des cibles juives», selon un conseiller du Premier ministre.

AUDIO. Valls évoque «une idéologie ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le vendredi 3 oct 2014 à 23:03

    Pendant qu'on va enfumer la populace avec des attentats potentiels, on continuera à ne point parler de la dette, du chômage et des impôts...facile un an de gagné.....