AUDIO. Les propositions de dix députés pour abolir «leurs privilèges»

le
3
AUDIO. Les propositions de dix députés pour abolir «leurs privilèges»
AUDIO. Les propositions de dix députés pour abolir «leurs privilèges»

Ils sont socialistes, écologistes, UMP. Ils ont en commun d'être de jeunes élus et, même s'ils ne sont pas tous d'accord entre eux, de prôner une modernisation de l'Assemblée. En plein examen du projet de loi sur la transparence de la vie politique et alors que certains parlementaires expriment encore leurs réserves vis-à-vis du non-cumul des mandats, ces jeunes députés appellent, chacun à leur manière dans le «Nouvel observateur» à paraître ce jeudi, à un sursaut. Publication des patrimoines, mandat unique, suppression du régime des retraites... Voici leurs propositions.

> CHRONOLOGIE INTERACTIVE. La genèse du projet de loi sur la transparence

PATRIMOINE. Olivier Faure, député PS de Seine-et-Marne, milite ainsi pour la publication des «augmentations de patrimoine entre le début et la fin du mandat parlementaire». «L'opacité crée les fantasmes quand la transparence permet de lutter contre le populisme», fait-il valoir alors que son amendement en ce sens vient d'être repoussé par ses collègues. Ces derniers ont préféré le compromis passé entre le gouvernement et sa majorité : la déclaration de patrimoine sera consultable en préfecture mais ne sera pas publiable.

RETRAITES. Quant à Laurent Wauquiez, ancien ministre et député UMP de Haute-Loire, il propose - comme il l'avait déjà fait dimanche dans une interview au «Parisien» - «Aujourd'hui en France» - de supprimer le «régime de retraite des parlementaires», comme les autres régimes spéciaux. Devant l'Association des journalistes parlementaires, le chef de file des députés UMP Christian Jacob lui a opposé une fin de non-recevoir : «La seule différence qu'il y a avec le régime général, c'est la capacité pour les parlementaires de cotiser davantage, jusqu'à une fois et demie de plus, sur les deux premiers mandats.» Un avantage qu'il justifie par le fait qu'«on n'a jamais vu d'élus qui ont été députés pendant 40 ans». Et d'épingler ceux ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7361806 le mercredi 19 juin 2013 à 22:16

    ENFIN voila la justice promise par HOLLANDE c'est un UMP QUI LA PROPOSE !

  • cmoineau le mercredi 19 juin 2013 à 18:05

    Ils ne sont que 10? eh! bien c'est pas gagné

  • M2110926 le mercredi 19 juin 2013 à 17:50

    Bravo à ces courageux députés... qu'en pense ce gouvernement ?