AUDIO. Le Mondial-2014 compromis pour Falcao, l'auteur de la faute «dépassé»

le
0
AUDIO. Le Mondial-2014 compromis pour Falcao, l'auteur de la faute «dépassé»
AUDIO. Le Mondial-2014 compromis pour Falcao, l'auteur de la faute «dépassé»

Selon le correspondant portugais de l'agence de presse espagnole EFE, Radamel Falcao, l'attaquant colombien de l'AS Monaco souffre d'une déchirure des ligaments croisés du genou gauche après des examens dans un hôpital de Porto. Le joueur monégasque a été ausculté par un spécialiste du genou portugais, le chirurgien Jose Carlos Noronha. 

L'ASM a précisé sur son site officiel «qu'une opération chirurgicale est nécessaire ces prochains jours. Les médecins vont donc tout mettre en ?uvre pour permettre à Radamel Falcao de récupérer le plus rapidement possible.»

Une telle blessure entraîne habituellement une indisponibilité de 6 mois. La saison du Colombien est donc d'ores et déjà terminée. L'absence de Falcao à la Coupe du monde au Brésil provoque un séisme en Colombie où le joueur est une véritable idole et un maillon essentiel de sa sélection. 

Même le président colombien Juan Manuel Santos a tweeté un prompt rétablissement

Le deseamos pronta recuperación a nuestro gran Falcao.? Juan Manuel Santos (@JuanManSantos) 22 Janvier 2014

Mercredi , lors des 16es de finale de Coupe de France (victoire de Monaco 3-0),  Radamel Falcao avait quitté sur civière le stade Gerland à Lyon, après un tacle d'un défenseur de Chasselay alors qu'il allait au but. Le Colombien, qui avait marqué lors de cette rencontre, n'avait pu se relever. 

La sortie de son buteur a valu à Claudio Ranieri, l'entraîneur monégasque, de piquer une grosse colère sur la touche. Inquiet pour Falcao, le technicien transalpin s'est également ému que cette faute manifeste dans la surface de réparation ne soit pas sanctionnée d'un penalty. 

VIDEO. Une qualification mais une blessure.

De son côté Soner Ertek, instituteur de 28 ans, défenseur à Chasselay et auteur du tacle fautif sur l'attaquant star de Monaco, reconnaît avoir passé une très mauvaise nuit après ce match et réfléchir sans cesse aux conséquences ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant