AUDIO. Canicule : jusqu'à 38 degrés attendus en France lundi

le
0
AUDIO. Canicule : jusqu'à 38 degrés attendus en France lundi
AUDIO. Canicule : jusqu'à 38 degrés attendus en France lundi

Il devrait toucher l'Hexagone d'ici à lundi. Un épisode caniculaire de trois où quatre jours, qui touche actuellement le Royaume-Uni, est attendu en France la semaine prochaine. Selon MeteoNews, les températures actuelles, qui sont déjà 2 degrés au-dessus des normales, vont s'envoler vers des valeurs de l'ordre de 30 à 36 degrés sur la moitié nord dès lundi, et 31 à 38 degrés sur la moitié sud.

Raison de ce regain de chaleur : l'anticyclone qui règne sur les îles Britanniques - responsable des belles températures depuis le début du mois de juillet - va se décaler vers la mer du Nord pendant le week-end, occasionnant ainsi un flux de sud-est encore plus chaud et sec sur l'Europe occidentale. La vague de chaleur devrait se maintenir jusqu'à jeudi dans l'ouest et vendredi dans l'est, avant l'arrivée d'air plus frais qui devrait génèrer des orages selon la ChaineMétéo

L'alerte canicule parfaitement rodée

La France semble, elle, prête à affronter les grosses chaleurs. Dix ans après la canicule qui avait causé en août 2003 la mort de 15 000 personnes, le dispositif d'alerte canicule a «largement progressé», a estimé vendredi Michèle Delaunay, ministre déléguée aux Personnes âgées. «Il n'y a pas actuellement à débloquer de moyens supplémentaires puisque, pendant les dix années, le dispositif s'est bien mis en place, s'est rodé à des occasions assez courtes. Sa réactivité est éprouvée», a-t-elle ajouté.

«Les municipalités demandent à tous les âgés de se faire en quelque sorte recenser», les maisons de retraite sont parfaitement aguerries maintenant, avec des pièces rafraichies dans chacune», constate-t-elle ajoutant que pour les cas isolés, rien ne remplacera la solidarité de proximité.

Retrouvez toutes les prévisions météo

AUDIO. Après les fortes chaleurs, voici... la canicule !

Toujours selon MeteoNews, le manque de pluie, la chaleur et les vents de ces dernières ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant