Audiences radio : France Inter se rapproche franchement du leader RTL

le , mis à jour à 12:18
2

D'après les chiffres de Médiamétrie publiés vendredi, France Inter est passée devant NRJ à la deuxième place des radios les plus écoutées en septembre-octobre, avec 11,3% d'audience cumulée. La station du service public n'avait pas réalisé d'aussi bonnes audiences depuis 2003.

France Inter a enregistré 11,3% d'audience cumulée en septembre-octobre 2016 (+0,6 point par rapport à la période précédente). (Illustration) ( AFP / JOEL SAGET )
France Inter a enregistré 11,3% d'audience cumulée en septembre-octobre 2016 (+0,6 point par rapport à la période précédente). (Illustration) ( AFP / JOEL SAGET )

Comment s'est passé la rentrée radio 2016 ? Pour France Inter très bien au vu de la dernière publication Médiamétrie. Avec 11,3% d'audience cumulée en septembre-octobre selon les chiffres de Médiamétrie publiés ce vendredi 18 novembre*, en hausse de 0,6 point par rapport à la période précédente, la station publique se hisse sur la deuxième marche du podium juste derrière RTL. La station de la rue Bayard a enregistré de son côté 11,9% d'audience cumulée, en baisse de 0,3 point par rapport à avril-juin.

La matinale, portée par Patrick Cohen, n'est désormais plus la seule locomotive de la station. Si l'interview de 7h50 de Léa Salamé est un beau succès, avec 300.000 auditeurs de plus que celle d'Élibazeth Martichoux sur RTL, l'émission de l'après-midi "Si t'écoutes, j'annule tout" de la journaliste belge Charline Vanhoenacker, est également un beau succès avec 200.000 fans de plus qu'en 2015.

Grâce à cette envolée, France Inter passe pour la première fois depuis l'été 2010 devant NRJ, qui avec 10,8% se situe à la troisième place, devant Europe 1 avec 8,1% d'audience (+0,3 point). Télérama rappelle qu'il y a 15 mois, la musicale avait 4 points d'avance sur France Inter. Le patron de NRJ Jean-Paul Baudecroux a estimé que les résultats de sa station avaient été affectés par Fun, les deux radios s'adressant à la même audience: "On perd notre position de première radio de France chaque fois que Fun Radio fraude", a-t-il indiqué à l'AFP.

Fun Radio, dont les résultats n'avaient pas été publiés cet été et au deuxième trimestre, réapparaît en effet dans la publication de septembre/octobre, avec 6,4% d'audience cumulée. Les scores de Fun, qui avait été accusée de gonfler son audience, ont été réintégrés par Médiamétrie à la suite d'une décision de justice qui a par ailleurs validé la non publication des deux précédents résultats et la correction des mesures du premier trimestre. "Nous émettons les plus grandes réserves sur la méthode utilisée par Médiamétrie pour mesurer une éventuelle 'rémanence' ainsi que sur la correction de grande ampleur appliquée par Médiamétrie. En conséquence de quoi nous ne ferons aucun commentaire sur les résultats d'audience de Fun Radio", a déploré la station dans un communiqué.

* L'institut prévient que ces résultats ne sont pas comparables à ceux de septembre-octobre 2015, en raison de messages diffusés sur l'antenne de Fun Radio qui ont pu peser sur l'audience.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 il y a 3 semaines

    Aucune importance...elles disent la même chose!

  • janaliz il y a 3 semaines

    Radio Paris ment...