Audi repousse des projets de pointe pour réduire les coûts-sces

le
0
 (Actualisé avec Volkswagen) 
    BERLIN, 17 octobre (Reuters) - Audi va repousser certains 
projets technologiques pour réduire ses coûts, ont annoncé lundi 
des sources de la filiale de Volkswagen  VOWG_p.DE . 
    Audi, qui doit compter avec le scandale des test d'émissions 
truqués qui plombe sa maison-mère, avait dit qu'il se 
recentrerait sur les véhicules verts et les services numériques 
sur une période s'étendant jusqu'en 2025. 
    Il entend ainsi prendre en compte la concurrence accrue de 
constructeurs tels que BMW  BMWG.DE  et Mercedes-Benz 
 DAIGn.DE . 
    Mais les coupes toucheront aussi les projets de pointe, ont 
dit deux sources à Reuters.  
    Un porte-parole d'Audi a dit sans autre précision que les 
projets liés à un futur campus technologique implanté au siège 
d'Ingolstadt et baptisé "IN-Campus" seraient reportés. 
    La nouvelle n'est pas du goût des syndicats, alors 
qu'Ingolstadt a perdu la production du SUV Q5 au profit d'une 
usine mexicaine et que le premier véhicule électrique produit 
industriellement est prévu pour Bruxelles. 
    "C'est pourquoi il ne faut pas repousser IN-Campus sine 
die", a dit un porte-parole du comité d'entreprise. 
    Par ailleurs, dans un article à paraître mardi dans le 
Süddeutsche Zeitung, Bernd Osterloh, le président du comité 
d'entreprise de Volkswagen, exhorte le constructeur à s'engager 
à investir dans la conception et la production de batteries pour 
voitures électriques. 
    "C'est important pour les sites en Allemagne; il nous faut 
un engagement de produire des batteries en échange de 
suppressions de postes", dit-il, voulant par ailleurs que la 
direction s'engage à produire certains modèles en Allemagne pour 
assurer une utilisation élevée des sites locaux de VW et éviter 
toute fermeture. 
    Osterloh déclarait la semaine dernière que VW pourrait 
supprimer jusqu'à 25.000 postes sur les dix prochaines années 
par le biais des départs en retraite, ce qui contribuerait aux 
économies annoncées pour relancer la marque VW après le scandale 
du "Dieselgate".     
 
 (Andreas Cremer et Maria Sheahan, Wilfrid Exbrayat pour le 
service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant