Audi R8 GT, juste pour aller faire ses courses

le
0
Série spéciale limitée à 333 exemplaires, le coupé aux anneaux vise le plaisir de pilotage ultrasportif, à réserver de préférence sur circuit.

Éloignez les femmes et les enfants. Malgré sa physionomie connue, cette sportive râblée est un fauve qui sommeille. Le cousinage prononcé qui a tissé des liens avec la Lamborghini Gallardo a donné des ailes à la marque aux anneaux dont le palmarès sportif en ferait déjà saliver plus d'un. Mais là, disposant d'un coupé très bien éduqué, Audi a compris qu'elle pouvait lui donner des manières de mauvais garçon. Le but, aller titiller le chronomètre que l'on déclenche soi-même, depuis l'ordinateur de bord, et améliorer ses temps au tour sur un circuit.

Le démon de la course s'est donc emparé des ingénieurs qui ont fait subir une cure d'allégement à la voiture. Pas moins de 100 kg ont été gagnés avec par exemple un pare-brise plus mince, une lunette arrière en polycarbonate, des éléments de carrosserie en composites ou en aluminium aminci ou... la suppression de l'allume-cigare. L'imposant aileron en carbone sur la poupe et l'extracteur en dessous, le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant